Maine-et-Loire
Quatre dirigeants angevins s’expriment sur la conjoncture actuelle et dressent des perspectives pour 2023
Maine-et-Loire # BTP # Conjoncture

Quatre dirigeants angevins s’expriment sur la conjoncture actuelle et dressent des perspectives pour 2023

S'abonner

Le Mag Eco, réalisé en partenariat entre RCF Anjou et Le Journal des Entreprises, a choisi d’inviter quatre dirigeants angevins de secteur différents, pour s’exprimer sur l’année écoulée, marquée entre autres par une forte inflation, une hausse des prix de l’énergie et un climat géopolitique instable. Ils dressent également des perspectives pour les mois et l’année à venir.

Patrick Démots (Micromécanique), Edith Giffard (liqueurs et sirops Giffard), Johana Biseux (Baudon Peinture) et Didier Château (Générale des Services) reviennent sur l’année 2022 et dressent des perspectives pour 2023 — Photo : RCF Anjou

Quatre dirigeants du Maine-et-Loire de secteur d’activité variés, qui ont également des responsabilités dans des réseaux économiques locaux, apportent dans une émission spéciale du Mag Eco, sur RCF Anjou, leur vision sur la situation actuelle de l’écosystème local et plus largement sur le monde économique : Johanna Biseux, cogérante de l’entreprise de BTP Baudon Peinture à Cholet, membre de la FFB 49 et du Medef choletais ; Édith Giffard, codirigeante de l’entreprise de liqueurs et sirops du même nom, à Avrillé et membre de la CCI de Maine-et-Loire ; Patrick Démots, dirigeant de l’entreprise industrielle de mécanique de précision Micromécanique, à Verrières-en-Anjou, et président du réseau Entreprendre de Maine-et-Loire ; et Didier Château, fondateur et président du groupe de services à la personne Générale des Services et également élu à la CCI 49.

Tour à tour, les quatre dirigeants angevins racontent comment ils font face à la crise depuis la hausse des prix des carburants et des matières premières, ils reviennent même sur la situation depuis mars 2020 et le début de la crise sanitaire. Ils échangent également sur les perspectives à venir, la manière dont ils appréhendent l’avenir, entre épuisement des dirigeants, difficultés dont on ne peut pas maîtriser les causes mais aussi les espoirs d’une sortie de crise dans l’année qui vient.

Retrouvez dans Le Mag Eco, sur RCF Anjou, les interviews de quatre dirigeants angevins :

Maine-et-Loire # BTP # Industrie # Agroalimentaire # Mécanique # Services # Conjoncture # Réseaux d'accompagnement