Maine-et-Loire
Pierre Watrelot (Terra Botanica): "Il faut investir chaque année pour proposer de nouvelles expériences au visiteur"
Maine-et-Loire # Tourisme # Stratégie

Pierre Watrelot (Terra Botanica): "Il faut investir chaque année pour proposer de nouvelles expériences au visiteur"

Ouvert il y a 14 ans à Angers, le Parc Terra Botanica, dédié au végétal, est devenu le premier site touristique du Maine-et-Loire et compte aujourd’hui parmi les 10 premiers parcs de France. Il bat chaque année des records de fréquentation et a accueilli 554 000 visiteurs en 2023.

Pierre Watrelot est directeur de Terra Botanica depuis août 2020. Le parc a accueilli 554 000 visiteurs en 2023 — Photo : Olivier Hamard

L’idée de Terra Botanica a été lancée il y a 20 ans. Avant la crise du Covid-19, le parc angevin dédié au végétal et à la biodiversité avait accueilli 330 000 visiteurs en 2019. En 2023, il a enregistré 554 000 entrées, dont 60 % de primo-visiteurs. Pour moitié, le public est issu des Pays de la Loire et pour le reste de toute la France, avec une augmentation des touristes de la région Île-de-France. La prise de conscience environnementale n’est sans doute pas étrangère au succès du parc devenu en quelques années le premier site touristique du département. " Il y a 20 ans, c’était un sujet qui n’était pas forcément intégré, témoigne Pierre Watrelot, directeur de Terra Botanica. Aujourd’hui, à travers l’actualité, c’est un sujet prégnant et une préoccupation. Nous l’intégrons avec une approche ludo-pédagogique."

Terra Botanica emploie 52 personnes toute l’année et jusqu’à 112 équivalents temps plein lors de la saison, qui s’étale du printemps à l’automne. Actuellement fermé, il réalise chaque année des investissements pour proposer des nouveautés aux visiteurs. Il réouvrira le 30 mars 2024, entre autres avec un nouvel espace, la Clairière aux animaux, qui fera le lien entre le règne animal et le règne végétal. " L’enjeu, c’est l’innovation et le développement du parc, indique Pierre Watrelot. C’est pourquoi chaque année il faut investir pour pouvoir proposer de nouvelles expériences à nos visiteurs. "

Retrouvez l’interview de Pierre Watrelot directeur de Terra Botanica, dans l’émission Le Mag Eco, sur RCF Anjou.

Maine-et-Loire # Tourisme # Stratégie