Le Mans
Le manceau Runway shower veut installer ses vestiaires et douches aux pieds des bureaux dans l’Ouest
Le Mans # Services aux entreprises # Attractivité

Le manceau Runway shower veut installer ses vestiaires et douches aux pieds des bureaux dans l’Ouest

S'abonner

Créée en 2022, Runway shower est actuellement incubée par Le Mans Innovation mais est aussi accompagnée par la société d’aménagement de l’île de Nantes (Samoa). Une ville ciblée en priorité par la start-up, qui installe des vestiaires et douches pour les entreprises aux pieds de leurs bureaux. L’arrivée de nouveaux partenaires pourrait permettre d’accélérer son expansion dans d’autres villes.

L’entreprise sarthoise Runway shower veut déployer, comme ici, des stations avec douches et vestiaires dans les quartiers d’affaires — Photo : Runway shower

Aller faire du sport pendant la pause et prendre une douche avant de remonter au bureau. Depuis septembre 2023, c’est un confort dont disposent les salariés de plusieurs entreprises installées dans le quartier Novaxud du Mans. L’équipement mis en place par Runway shower comprend deux douches, trois vestiaires et douze casiers. La station conçue par la start-up mancelle est extérieure aux bâtiments, le nettoyage et l’entretien sont compris dans le service. Il s’agit d’une première version qui pourrait faire des petits en 2024.

Les quartiers d’affaires des métropoles ciblés en priorité

Des pourparlers sont menés avec de grandes usines en France. Mais "nous ciblons en priorité le secteur tertiaire, des zones de bureaux où l’on trouve uniquement des entreprises en locatif, c’est-à-dire des entreprises qui n’ont pas les moyens, pas la place ou pas l’énergie de déployer de tels équipements pour environ 5 % du personnel à l’usage", explique Anthony Ganot, le concepteur du projet. Il est l’actionnaire majoritaire de Runway shower qu’il a créée fin 2022 avec deux associés (détenteurs de 20 % du capital chacun), Simon Louvard et Sébastien Leparc. La start-up est incubée par Le Mans Innovation. Elle est aussi accompagnée par Samoa, la société d’aménagement de l’île de Nantes.

De nouveaux partenaires pour accélérer

D’ici le mois de juin, Runway shower pourrait avoir bouclé de nouveaux contrats au Mans, mais aussi à Nantes — sa priorité — ou encore à Rennes. L’entreprise accélère sur la prospection et la commercialisation, confiée à un prestataire. " La clé, c’est le foncier, voit Antony Ganot. Il faut sécuriser cet aspect pour être crédible auprès des entreprises à convaincre."

Anthony Ganot, concepteur et associé de Runway shower, une entreprise du Mans qui met à disposition des entreprises des stations de douches avec vestiaires — Photo : ©V.Jacques - Samoa

Si les prototypes et le modèle V1 ont été fabriqués par La Tiny mancelle, dirigée par l’un des associés de Runway, " on aura besoin d’industrialiser le concept pour répondre à la demande ", ajoute-t-il. C’est pourquoi fin décembre, la jeune entreprise s’est liée à de nouveaux partenaires : Mobi-Concept, fabricant belge de loges d’hôtellerie de plein air, et un fonds d’investisseurs luxembourgeois. Celui-ci n’est pas entré au capital de la start-up sarthoise.

Une communauté pour fédérer et fidéliser

SNCF Voyageurs, Groupama Centre Manche, Icare, Néosoft, SGS Sécuritest, Abside top, Le Mans Créapolis… Quelle que soit l’envergure des premiers clients dans la capitale sarthoise, il aurait été difficile de les séduire sans une approche interentreprises. Partager une station permet aux banques, assurances, ESN, etc. de valoriser à moindres frais une marque employeur, un quartier et d’apporter un petit plus pour attirer de nouveaux talents. La station Runway shower facilite aussi les rencontres entre salariés des bureaux. Pour aller plus loin, depuis le mois de janvier 2024, la start-up a créé une communauté sur l’application du réseau social Discord. Un mois après son lancement, la communauté montre aussi qu’elle est un moyen de fidélisation : une hausse de fréquentation et d’adhésion à la station est déjà enregistrée.

Les usagers sont des salariés assignés au bureau à la journée

Les utilisateurs ne préparent pas tous des marathons. "Ce sont souvent des personnes qui ont minimum 20-25 minutes de déplacement entre leur domicile et leur travail. Dans une journée, certains sont assis au bureau et dans le train ou en voiture et restent ensuite " bloqués " au travail, raconte Antony Ganot. Pour l’instant, il s’agit plutôt de femmes, qui cherchent un équilibre entre vie personnelle et professionnelle, âgées entre 25 et 50 ans."

"En concevant nos stations, nous avons voulu proposer une expérience de qualité", explique Anthony Ganot, dirigeant de Runway shower — Photo : Runway shower

Un bref sondage est mené au préalable dans les entreprises pour connaître l’intérêt du personnel pour ce nouveau service. Un nombre adéquat de bracelets scan est ensuite mis à disposition. Le montant des abonnements varie de 90 euros hors taxe pour une petite entreprise avec cinq salariés jusqu’à 534 euros pour les grandes entreprises et les ETI.

S’appuyer sur les spécificités d’une ville : au Mans, le son

Le moyen de se différencier sur ce marché très difficile à percer, explique Antony Ganot, tient d’abord dans la qualité du service : en premier lieu la propreté des lieux, ensuite la sécurité et la réactivité à intervenir si nécessaire. Le concepteur a aussi voulu s’appuyer sur les atouts que lui offre sa ville : Le Mans, capitale du son… " On a fait développer un jingle par un designer sonore : cela nous permet d’offrir une identité d’accueil lorsqu’un utilisateur entre, car Runway n’a pas de staff sur place. Il y a aussi un indicateur de temps sous la douche : elle dure 3 minutes 30, c’est écoresponsable. On pourrait aussi créer des identités sonores en lien avec l’actualité, comme lors des 24 heures du Mans, par exemple ". Les idées ne manquent pas.

Le Mans # Services aux entreprises # Attractivité # Engagement sociétal # Création d'entreprise # Start-up