Le Groupe IRD clôture une année 2021 record
# Finance # Réseaux d'accompagnement

Le Groupe IRD clôture une année 2021 record

S'abonner

Partenaire financier des entreprises des Hauts-de-France, le Groupe IRD boucle une année de reprise post-covid sur les chapeaux de roue. En 2021, il a investi 38 millions d’euros au capital des entreprises. Et affiche un résultat net consolidé de 20,3 millions d’euros.

Thierry Dujardin, Jean-Pierre Letartre et Paul Damestoy, le trio à la tête de l'IRD — Photo : Jeanne Magnien

“2021 a montré la solidité du Groupe IRD dans notre modèle opératoire et dans sa capacité à aider les entreprises à se développer”. Par ces mots, Jean-Pierre Letartre, président de ce groupe qui accompagne les entreprises dans leur croissance, illustre la performance de cet acteur financier majeur au sein de l’écosystème entrepreneurial régional.

Dopée par la reprise de l’activité, IRD Invest, la branche investissement du groupe, se veut toujours plus dynamique. Nord Création affiche un nouveau record avec 17 opérations réalisées pour un total de 2,5 millions d’euros, notamment fléchés vers les secteurs de la formation, de l’économie durable et de la santé. Lancé fin 2020, le fonds entrepreneurial territorial dédié à la transformation (FE2T) des PME-ETI a réalisé son premier closing en décembre 21 à hauteur de 63,5 millions d’euros. "Nous devrions atteindre les 80 millions d’euros cette année”, s’est d’ores et déjà réjouit Thierry Dujardin

Du côté des fusions et acquisitions, le Groupe IRD relève une belle dynamique avec 38 millions d’euros de levée de fonds sur 13 opérations pour Nord Financement et 9 opérations de cessions-transmissions signées. On note par exemple la croissance externe de la fromagerie Philippe Olivier ou encore les conseils apportés à la société d’emballages ORT.

Cap sur la RSE

“Convaincu que la richesse se fait aussi par les services”, dixit Thierry Dujardin, directeur général, la structure se positionne sur un nouveau pôle métier baptisé IRD Solution. Sa mission : aider les entreprises à se transformer et à s’engager vers une économie plus durable et responsable. Ainsi, 7 entreprises ont bénéficié de ce service CoBoost tandis que 5 entreprises se sont déjà lancées avec “RSE Inside”. Cette nouvelle offre vise l’accompagnement des dirigeants dans leur réflexion stratégique en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Enfin, l’activité immobilière via le pilier IRD Immo est restée active bien qu’un peu moins soutenue qu’à l’accoutumée. La faute notamment à des questionnements post-covid sur le devenir du marché des bureaux. Pour 2021, elle représente 11,8 millions d’euros investis, 66 opérations en portefeuille et 299 millions d’euros d’actifs immobiliers. Ce sont aussi au total plus de 12 hectares en cours d’aménagement et 123 295 m2 développés en location. Surtout, l’année marque le lancement d’une nouvelle foncière. Avenir & Territoires 3 (dont l’IRD et Batixis sont les premiers actionnaires aux côtés d’entrepreneurs de la région) a vocation “à toujours mieux ancrer les centres de décision en région au sein de locaux respectueux des meilleures normes environnementales”.

Perspectives

D’après les premières tendances de l’année, “les nouvelles sont plutôt bonnes pour le premier trimestre, selon Thierry Dujardin. La création est tonique, nous avons de beaux projets immobiliers en cours et une quinzaine de millions d’euros déjà engagés en capital investissement”, souligne le DG qui reste toutefois prudent, “les entreprises devant faire face aux risques géopolitiques, à la hausse du prix des matières premières et aux difficultés de recrutements”. De bonnes raisons de rester engagés aux côtés des entreprises dans les Hauts-de-France, un maillage régional qu’il souhaite renforcer.

Hauts-de-France Nord # Finance # Immobilier # Réseaux d'accompagnement # Levée de fonds # Transmission # Investissement # RSE