Calvados
La haute couture se taille une belle place en Normandie
Calvados # Luxe # PME

La haute couture se taille une belle place en Normandie

S'abonner

Si la maroquinerie de luxe se plaît dans l'Eure, la filière mode et haute couture s'est également taillé une bonne place dans l'économie normande, avec plus de 2 000 salariés, pour une vingtaine d'entreprises. 

A Ifs, les Établissements Thierry ont créé leur propre école de couture — Photo : Isabelle Evrard

Le territoire normand se distingue par une forte présence de la filière Mode & Luxe dédiée à une fabrication très haut de gamme, pour la haute couture française. Trois entreprises se taillent la part du lion : Les Établissements Thierry à Ifs (Calvados), les Ateliers Grandis et les Ateliers Pierre Nogales dans la Manche, qui représentent à eux seuls 20 % du business du prêt-à-porter des maisons de luxe françaises. Pour ces entreprises, les besoins de recrutement sont constants. Ainsi, à Ifs, près de Caen, les Établissements Thierry emploient plus de 140 salariés et conçoivent quelque 15 000 vêtements par an pour les plus grandes marques de mode françaises : "Nous avons un effectif largement inférieur à nos besoins" commente Amedi Nacer, qui a repris l'entreprise en 2004, ainsi que les Productions Simon Fonlupt à Ballots (Mayenne) en 2012.

Difficultés de recrutement

Depuis sa reprise il y a vingt ans, l'entreprise normande n'a cessé de croître : elle est passée de 2,6 millions d'euros de chiffre d'affaires à 6 millions d'euros. "Notre carnet de commandes est plein pour 2024, mais nous devons faire face à des difficultés de recrutement", explique Amedi Nacer, qui précise : "la mauvaise image du métier nous colle à la peau et nous devons redonner l'envie aux jeunes de se tourner de nouveau vers nos industries. Nous devons sortir de l'ombre et communiquer sur nos activités. Nous disposons de savoir-faire qui ne s'improvisent pas : on estime qu'il faut entre trois et cinq ans pour former "une main" dans la couture." L'entreprise a donc mis en place un certain nombre de process internes : "En France, nous manquons de passerelles entre l'école et l'entreprise. Nous avons donc créé notre propre école de couture pour pallier ces problématiques. Nous avons structuré notre formation et mis en place différents modules pour former les stagiaires. Notre taux d'intégration est passé de 30 % à 70 % et nous sommes en lien constant avec les services de France Travail, la mission locale, Cap Emploi, Caen Normandie, les centres de formations et lançons des campagnes sur les réseaux sociaux notamment via LinkedIn." Les Établissements Thierry espèrent ainsi recruter vingt-cinq personnes par an.

Formation technique aux métiers de la couture 

La problématique de recrutement est identique pour les Ateliers Grandis dont le siège est installé à Saint-Pair-sur-Mer (Manche) : avec quelque 1 000 salariés répartis dans ses douze ateliers de haute couture basés dans le grand Ouest, dont 6 en Normandie, l'entreprise affiche des besoins de recrutement permanents de 200 personnes par an. "Nous espérons atteindre 2 000 salariés d'ici cinq ans", a confirmé Daniel Juvin, président des Ateliers Grandis lors de l'inauguration du nouvel atelier à la Ferté Macé dans l'Orne.

À l'instar des Établissements Thierry, les Ateliers Grandis proposent une formation technique aux métiers de la couture dans 10 de ses ateliers situés en Normandie, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire. Cette formation de 400 heures, réalisée en collaboration avec France Travail et l'OPCO2i, est ouverte aux demandeurs d'emploi.

Calvados # Luxe # Textile # Organismes de formation # PME # Artisanat
Fiches entreprises
Retrouvez toutes les informations sur les entreprises ETS THIERRY, GRANDIS, MANCHE CONFECTION, SIMON FONLUPT