Hynova, Livmed’s, Tecmoled... : les start-up à suivre en région Paca en 2023
# Chimie # Innovation

Hynova, Livmed’s, Tecmoled... : les start-up à suivre en région Paca en 2023

S'abonner

Dans la transition écologique, la santé, le numérique ou la cosmétique, en passant même par la création de voitures volantes, les start-up de la région Sud s’illustrent dans de nombreux secteurs, lèvent des fonds, investissent, brillent en France, voire à l’international. Tour d’horizon des quelques pépites à suivre en 2023.

Chloé Zaied, fondatrice et directrice générale d’Hynova Yachts — Photo : SIGRUN SAUERZAPFE AKA SIGGI

- Hynova produit le premier yacht à hydrogène au monde

Après avoir présenté son prototype en 2021, la société Hynova Yachts (5 salariés), créée par Chloé Zaied et basée à La Ciotat, est passée, courant 2022, à la phase industrielle en lançant la fabrication du tout premier bateau au monde utilisant hydrogène et électricité. La production se déroule dans les locaux de l’entreprise au sein de La Ciotat Shipyards. Le bateau, qui devrait être vendu plus d’un million d’euros, disposera de 13 heures d’autonomie à 12 ou 13 nœuds. La cible prioritaire d’Hynova Yachts demeure pour l’instant les professionnels, comme les sociétés effectuant les navettes avec différentes îles, proposant des charters à la journée, ou les classiques opérateurs de promenade dans les calanques.

- Sakowin veut généraliser la production d’hydrogène décarboné

Fin 2021, la brique technologique de production d’hydrogène de masse, mise au point par Sakowin, est entrée en phase de co-développement grâce à cinq partenariats industriels et une levée de fonds d’un million d’euros. Quelques mois plus tard, la start-up implantée à Fréjus et dirigée par Gérard Gatt, levait 9 millions d’euros supplémentaires pour soutenir la production d’hydrogène durable, issu de méthane, sans émission de CO2. Labellisée Deeptech par Bpifrance, Sakowin a décroché un prêt d’amorçage de 500 000 euros et une Aide au Développement Deeptech de 2 millions d’euros. Ces fonds financent les dépenses de R & D.  Elle a par ailleurs été sélectionnée parmi plus de 1 000 start-up et PME par l’EIC Accelerator, accélérateur du Conseil européen, qui lui accorde un financement de 6,5 millions d’euros sous la forme d’une combinaison de subventions et d’investissements. Actuellement en phase de R & D, Sakowin prévoit de mettre sur le marché en 2025 un module de 100 kW pouvant produire jusqu’à 200 kg d’hydrogène par jour.

- Livmed’s digitalise la livraison de médicaments

Livmed’s permet de se faire livrer ses médicaments à domicile via une application, en trente minutes. Le service a été lancé par la start-up niçoise juste avant le Covid, en février 2020, par Talel Hakimi, Mehdi Matyja et Manon Renou-Chevalier. Disponible 24 heures sur 24 dans plus de 120 villes en France, Livmed’s regroupe 680 pharmacies partenaires dont elle permet de digitaliser le stock et la gestion client. La jeune pousse, qui a levé 2 millions d’euros fin 2021, a également développé son activité en B to B, livrant EPHAD ou cliniques. Elle a bouclé une nouvelle levée de fonds en fin d’année 2022 pour conquérir l’Europe. L’entreprise compte 45 salariés et collabore avec 17 000 livreurs.

Talel Hakimi (au milieu) a fondé Livmed's à Nice début 2020, avec Manon Renou-Chevalier et Mehdi Matyja — Photo : DR

- Sportall bouleverse la diffusion de contenus sportifs

La start-up Sportall, créée en 2019 par Thierry Boudard à Allauch (Bouches-du-Rhône), est une plateforme de streaming de contenus sportifs. Elle a réalisé en septembre 2022 un nouveau tour de table de 2,9 millions d’euros afin de poursuivre son développement à l’international. Ce financement amène à 4,5 millions d’euros le montant total des sommes levées par l’entreprise, également soutenue par Bpifrance et le Crédit Agricole, depuis sa création. Le modèle économique mis en place par Sportall pour la diffusion d’événements sportifs se veut à l’opposé de ce qui est pratiqué dans le monde de la diffusion télévisuelle. La société n’achète pas les droits de diffusion mais travaille davantage dans une logique de partage des revenus. Ainsi met-elle sa plateforme à disposition des fédérations, clubs ou organisateurs qui souhaitent être diffusés. C’est le spectateur (ou une marque sponsor) qui paye alors pour accéder au contenu via la plateforme.

- Tecmoled facilite la mesure des paramètres vitaux

L’entreprise Tecmoled (7 salariés), qui a élu domicile chez TVT Innovation, à Toulon, a développé un dispositif médical non invasif pour suivre les paramètres vitaux des adultes et des prématurés. Géré par un microcontrôleur connecté à une application, il permet de réaliser des mesures toute une journée, d’enregistrer des données et même de générer des alertes. Le concept intéresse le marché de la santé mais aussi de la dépendance. Une présérie de 100 pièces a été lancée à la rentrée 2022 et ses deux fondateurs, Mohamed Khalifa et Steffen Schmitz visent une levée de fonds en 2023 pour mener des essais cliniques et ainsi décrocher le marquage CE dispositif médical de classe 2A.

Steffen Schmitz et Mohamed Khalifa, fondateurs de Tecmoled — Photo : Tecmoled

- Legapass gère l’héritage numérique des défunts

Le service de coffre-fort de Legapass sécurise la transmission du patrimoine numérique d’un individu après sa mort. Cela regroupe tous les actifs immatériels tels que cryptomonnaies, photos et vidéos, achats dématérialisés, comptes sur les réseaux sociaux, contenus créés en ligne, codes d’accès aux boîtes mail… L’entreprise niçoise, créée par trois ingénieurs en informatique, Jean-Charles Chemin, Adelina Prokhorova et Eric Maïda, emploie une dizaine de personnes. Bouclant une levée de fonds d’un million d’euros en décembre 2022, elle proposera dès 2023 une offre Bo to B dédiée aux chefs d’entreprise pour compléter les mandats de protection afin d’éviter une paralysie de la société à la suite du décès de son dirigeant.

- Maca veut créer des compétitions de voitures volantes

La jeune société aixoise Maca, dirigée par Christian Pineau et installée au sein de l’Europôle de l’Arbois d’Aix-en-Provence, ambitionne de créer une « voiture volante » dotée d’une propulsion mixant batteries électriques et hydrogène. Ce véhicule, baptisé Carcopter sera à décollage vertical, mi-voiture, mi-hélicoptère, et pourrait atteindre les 250 km/h. L’entreprise souhaite également, afin de démocratiser ce type d’engins, mettre en place des compétitions sportives, sur le mode Formule 1. Une étape essentielle, selon elle, avant de pouvoir promouvoir des utilisations plus « grand public », de type transport de passagers ou taxi.

La voiture volante de Maca, un engin à décollage vertical, mi-voiture, mi-hélicoptère, — Photo : D.R.

- Hubcycle veut transformer les déchets industriels en matières premières

Après avoir levé 1,5 million d’euros en 2021, l’entreprise avignonnaise Hubcycle a bouclé en début d’année 2022 une levée de fonds de 3,5 millions d’euros auprès de Citizen Capital, Bleu Capital ainsi que de ses actionnaires historiques, Daphni et Swen Capital Partners. Cette levée de fonds a notamment pour objectif de permettre à la start-up de se développer à l’international et de recruter de nouveaux salariés, passant de 9 à 30 salariés. L’entreprise, fondée en 2016 par Julien Lesage, transforme les déchets industriels en matières premières et ingrédients pour les industriels de l’agroalimentaire et la pharmaceutique.

- B2B Cosmetics industrialise sa "Nespresso" des produits cosmétiques

L’innovation mise au point par l’entreprise seynoise B2B Cosmetics, qui permet de créer chez soi des produits cosmétiques aussi facilement que l’on se fait un café, est sur le point de se concrétiser. Grâce au soutien du géant allemand BASF, l’industrialisation de la machine baptisée Emuage et des 800 références de capsules au catalogue, est lancée. Les dirigeants Grégoire Tutenuit et Julien Gros prévoient de produire 10 000 machines et deux millions de capsules en 2023 et ont déjà identifié un terrain situé sur le territoire de la métropole toulonnaise pour donner corps à la seconde étape du projet, à savoir l’internalisation de l’intégralité de la production. La commercialisation passe par la conquête de clients professionnels, comme des instituts de beauté, assurée par BASF, mais aussi de particuliers, à travers un réseau de boutiques, développé par B2B Cosmetics.

Grégoire Tutenuit et Julien Gros de B2B Cosmetics — Photo : B2B Cosmetics

- Bodyguard veut protéger le monde de la haine en ligne

Créée en 2018 par Charles Cohen, Bodyguard (44 salariés) a développé une solution de modération automatisée capable de repérer en temps réel les propos haineux sur les réseaux sociaux et plateformes, gratuite pour les particuliers et accessible sur abonnement pour les entreprises. La start-up niçoise a levé 9 millions d’euros en 2022 pour recruter et se déployer à l’international. Il s’agit aussi de s’adapter aux nouveaux enjeux du web 3.0 et du metavers, et de pouvoir analyser des contenus non seulement écrits mais aussi des images, des vidéos et du son. Elle compte parmi ses clients des médias comme le groupe M6 ou des entités comme la Ligue de football professionnelle.

L’équipe de la start-up Bodyguard, créée en 2018 par Charles Cohen — Photo : Bodyguard

- Well Place veut mailler l’Hexagone avec son concept de coworking médical

La société marseillaise Well Place, créée en 2021, a ouvert en septembre 2022 dans la cité phocéenne, sa première maison Well Place. Un site qui se veut non seulement une sorte de coworking dédié aux professionnels de la santé mais aussi un accélérateur de projets dans le domaine médical. En effet, si l’offre de Well Place est bien immobilière (offrir des locaux à temps partagé), elle inclut également un large éventail de services administratifs et techniques ainsi que la possibilité de s’intégrer à une communauté de praticiens. Les dirigeants envisagent un deuxième site à Marseille ou à Aix-en-Provence, avant de s’étendre en région, puis dans l’ensemble des grandes agglomérations de l’Hexagone.

Région Sud Nice Sophia Antipolis Aix-en-Provence Marseille Toulon Avignon # Chimie # Naval # Production et distribution d'énergie # Immobilier # Transport # Information-communication # Santé # Informatique # Innovation