Nantes
Florian Hervéou : "Nantes doit rester sur la carte des villes qui comptent dans l’écosystème des start-up"
Interview Nantes # Start-up

Florian Hervéou cofondateur du Startup Palace et de _icilundi "Nantes doit rester sur la carte des villes qui comptent dans l’écosystème des start-up"

S'abonner

Du 24 au 25 janvier 2024, Nantes accueillera un événement dédié aux start-up : le zero to one. À l’image de l’événement qui s’est déroulé à Lyon, il proposera aux dirigeants de start-up des conférences inspirantes, des moments d’échanges et des conseils utiles pour leur développement. Entretien avec Florian Hervéou.

Florian Hervéou, cofondateur du Startup Palace et d'd'_icilundi, coorganisateur du zero to one — Photo : fred-h.com - Fred H

Vous préparez un nouvel événement dédié aux start-up à Nantes. Pourquoi lancer un tel événement ?

Je représente le Startup Palace et _icilundi, qui regroupent plusieurs lieux d’accueil de coworking, en autres. Nous sommes plongés au cœur de l’écosystème des start-up au niveau français, voire européen de l’innovation. Ce qui nous frappe, c’est qu’il n’y a pas, ou plus, d’événements dédiés uniquement aux start-up. La plupart des événements où l’on parle de start-up sont dilués au sein d’événements plus larges qui parlent d’innovation. Nous proposons donc zero to one à Nantes.

D’où vient l’idée de cet événement ?

On s’est dit que l’on allait reprendre la ligne éditoriale de l’événement "zero to one" qui s’est déroulé deux fois à Lyon, sous l’égide de H7, l’accélérateur lyonnais implanté dans le quartier Confluence. Nos trois structures ont un ADN commun : fédérer des communautés autour de la tech, de la créativité et de l’impact. Ainsi, l’événement zero to one Nantes s’appuie sur la richesse de notre écosystème entrepreneurial pour valoriser l’innovation et l’attractivité de nos territoires. Nous avons ici, à Nantes, un vivier de talents, des scale-up, le festival Web2Day et des structures d’accompagnement.

Evénement zero to one, à Nantes, du 24 au 25 janvier 2024 — Photo : H7

Quelle sera la différence avec Lyon ?

On l’adapte à Nantes, en le faisant sur deux jours, le 24 et 25 janvier 2024, et non sur un seul, comme à Lyon. Notre événement cible les jeunes start-up avec la volonté qu’il soit non élitiste, c’est-à-dire qu’il soit accessible (130 euros). Notre premier objectif, c’est que les dirigeants qui viendront pourront y trouver des idées immédiatement activables pour leur société, des conseils inspirants, du partage d’expériences. Il est aussi important de montrer que Nantes reste sur la carte des villes qui comptent dans l’écosystème des start-up. Elle doit continuer à être attractive pour que les scale-up, en développement, pensent que leur prochain site d’implantation, en région, ce soit Nantes. Et Nantes doit aussi donner envie à des talents locaux de se lancer dans l’entrepreneuriat.

Quel intérêt ont les start-up à venir à cet événement ?

Cet événement est né pour permettre à chacun de confronter ses pratiques et monter en compétences grâce aux retours d’expériences des représentants des plus belles start-up. Une vingtaine de conférences est proposée aux participants autour de sept univers : l’entrepreneuriat, le design & produit, le financement, la communication, le marketing, le développement commercial et la marque employeur. Nous sommes fiers que des entrepreneurs de renoms, de différents secteurs d’activité, viennent des quatre coins de la France pour participer à cet événement inédit. Par exemple, le public pourra découvrir les parcours de Matthieu Birach, DRH monde de Doctolib (première licorne française), Romain Dillet, seul journaliste français du média TechCrunch ou encore Alice Hagger, vice-présidente Brand et Creative de Welcome to the Jungle, le jobboard aux plus de 3 millions de visiteurs chaque mois.

Et les Nantais ?

Les réussites nantaises seront à l’honneur avec les témoignages de Nicolas Rohr, cofondateur de Faguo, de Nolwenn Belléguic cofondatrice et co-PDG de Lhyfe, ou encore de Baptiste Jamin, cofondateur et PDG de Crisp, une start-up qui s’est développée sans levée de fonds. Il y aura également Mickaël Froger, cofondateur de Lengow, et fondateur de mimbi, et Jessie Toulcanon, fondatrice et président de Pickme, une start-up de la livraison responsable. Nous aurons également Antoine Cheul de Shopopop.

Nantes # Start-up # Innovation