Mulhouse

Automobile

Le directeur opérationnel de PSA Sochaux nommé à la tête de PSA Mulhouse

Par Charlotte Stievenard, le 27 février 2020

Thierry Robert vient d'être nommé directeur du site du groupe automobile PSA à Mulhouse (Haut-Rhin). Cet ancien directeur opérationnel de l'usine du groupe à Sochaux remplace Jean-Baptiste Formery, appelé à de nouvelles fonctions au sein du groupe. 

Thierry Robert, directeur de PSA Mulhouse
Thierry Robert, le nouveau directeur de l'usine terminale de Mulhouse, est entré dans le groupe PSA en 2001. — Photo : ©PSA Peugeot

Nouveau patron à la tête du site automobile PSA de Mulhouse, Thierry Robert, 45 ans, succède à Jean-Baptiste Formery, « appelé à de nouvelles fonctions au sein du groupe », indique un communiqué de PSA sans donner de précisions (CA groupe 2018 : 74 Md€, 211 000 collaborateurs).

Pilote de la modernisation de PSA Sochaux

Thierry Robert n'est pas un inconnu chez PSA. Formé à l’UTC Sevenans (aujourd'hui Université de Technologie de Belfort-Montbéliard), il est entré dans le groupe en 2001. Il est devenu ensuite directeur adjoint du montage de l’usine tchèque de Kolin quatre ans plus tard. En 2013, il a poursuivi au poste de directeur du montage du site de Hordain, dans le Nord, avant de rejoindre le site de Sochaux dans le Doubs en 2017. Il y a piloté « Sochaux 2022 », un projet de modernisation de 200 millions d’euros, avant d’être nommé directeur opérationnel de ce site début 2019.

Poursuivre le recentrage sur les véhicules haut de gamme

Le directeur sortant de PSA Mulhouse, Jean-Baptiste Formery, est resté un peu plus d’un an et demi à ce poste. Entré chez PSA en 1988, ce diplômé de l’École des mines a été auparavant en charge de plusieurs fonctions dans les domaines de la logistique, des achats, de l’ingénierie et de la production en France et en Espagne. À son arrivée à Mulhouse, l’usine terminale s’est recentrée sur les véhicules haut de gamme avec la production des DS 7 Crossback et des Peugeot 508. Le nombre de collaborateurs est passé de 7 000 à 5 000 aujourd’hui. L’usine terminale prépare le lancement, en 2021, d’un nouveau modèle.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail