Haut-Rhin

Industrie

Flowtec s'agrandit d'un tiers

Par Lucie Dupin, le 27 juin 2018

Le fabricant de débitmètres pour l'industrie Flowtec, situé à Cernay (Haut-Rhin), veut construire une extension de son site de production de 10 000 mètres carrés. Soit un tiers de sa surface actuelle. D'ici cinq ans, la filiale du groupe suisse Endress+Hauser aura par ailleurs investi 50 M€ dans son parc machine et ses bâtiments. 

De gauche à droite : Alain Bohrer, 1er adjoint au Maire de Cernay,  Jean-Louis Müller, DAF chez Flowtec, Thierry Weissgerber, directeur du site et Michel Sordi, Maire de Cernay.
De gauche à droite : Alain Bohrer, 1er adjoint au Maire de Cernay, Jean-Louis Müller, DAF chez Flowtec, Thierry Weissgerber, directeur du site et Michel Sordi, Maire de Cernay. — Photo : Mairie de Cernay

Flowtec voit grand et veut agrandir son site de production d'un tiers de sa superficie. La filiale du groupe suisse Endress+Hauser (CA groupe 2017 : 2,24 Mds € ; 13 299 personnes) projette la construction d'une extension de 10 000 m² sur son site de Cernay (400 personnes), dans le Haut-Rhin.

Flowtec assemble et fabrique des débitmètres (appareil destiné à mesurer le débit d'un fluide, liquide ou gazeux) électromagnétiques et à effet vortex pour l'industrie. Les marchés concernés sont ceux du traitement des eaux, de l’agroalimentaire, de la chimie, de la pharmacie etc. Cet agrandissement nécessite un investissement de 15 M€. Celui-ci a pour objectif d'accompagner la croissance du groupe sur le marché des débitmètres.

« Notre marché est mondial et en croissance. C’est la raison pour laquelle nous lançons cette extension dont les travaux débuteront en février prochain. La nouvelle tranche sera construite sur l’actuel parking de l’entreprise. Pour ce faire, nous avons acquis du foncier pour reconstruire un nouveau parking », justifie Jean-Louis Müller, directeur administratif et financier de Flowtec, entreprise dirigée par Thierry Weissgerber.

Des extensions régulières

Implantée à Cernay depuis 1991, l’entreprise n’en est pas à sa première extension. À cette époque, Flowtec, la division mesure de flux du groupe Endress+Hauser, comptait 16 personnes sur 3 400 m² et réalisait de la sous-traitance pour l’industrie suisse. L’entreprise s’étend aujourd’hui sur 30 000 m² et emploie 400 personnes.

Si le groupe suisse compte des succursales Flowtec aux États-Unis, en Inde, en Chine et au Brésil, le site de production alsacien est l’un des plus importants en termes de volumes et d’effectifs. « Tous les deux à trois ans, nous réalisons une expansion du site. La plus significative date de 2012 avec 10 000 m² supplémentaires. Pourtant, cette ligne de production pour les débitmètres vortex est arrivée à pleine capacité », estime Jean-Louis Müller. La mise en service de ce nouvel investissement est prévue au second trimestre 2020 afin de « fluidifier les lignes de production » selon le DAF de Flowtec.

50 millions d’investissement sur cinq ans

Dans les cinq prochaines années, Flowtec veut investir 50 M€ dans ses bâtiments et son parc machines. « Un train d’investissement plus conséquent que d’habitude puisque nous investissons en moyenne 5 à 6 millions par an dans le parc machine », estime Jean-Louis Müller. Celui-ci explique qu’en raison des marchés porteurs, « le groupe introduit des innovations qui portent pour se démarquer des concurrents. La R & D et le marketing sont réalisés au sein de la maison mère en Suisse et nous produisons ici ».

Difficultés de recrutement

Cette enveloppe d’investissement hors norme s’accompagnera d’embauches, même si pour l’heure, Jean-Louis Müller ne semble pas en mesure de quantifier ces nouveaux effectifs. « Nous sommes confrontés à une difficulté récurrente de trouver des qualifications mécaniques dans le Haut-Rhin. Nous faisons face à l’attrait des pays frontaliers et certaines formations disparaissent. Nous avons un besoin de recrutement à tous les postes, de la production aux cadres bilingues. Nous développons ainsi en interne des formations techniques, d’usinage ou encore linguistiques », précise le directeur administratif et financier de Flowtec.

De gauche à droite : Alain Bohrer, 1er adjoint au Maire de Cernay,  Jean-Louis Müller, DAF chez Flowtec, Thierry Weissgerber, directeur du site et Michel Sordi, Maire de Cernay.
De gauche à droite : Alain Bohrer, 1er adjoint au Maire de Cernay, Jean-Louis Müller, DAF chez Flowtec, Thierry Weissgerber, directeur du site et Michel Sordi, Maire de Cernay. — Photo : Mairie de Cernay

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail