Haut-Rhin

Energie

Fessenheim : un fonds de dix millions pour redynamiser le territoire

Par Lucie Dupin, le 10 octobre 2018

Lancé il y a neuf mois, le comité de pilotage pour l'avenir du territoire de Fessenheim s'est réuni pour la troisième fois en Alsace début octobre. Le Gouvernement va lancer un fonds de 10 M€ dès 2019 pour l'aide à la transition du territoire. 

De gauche à droite : Jean Rottner, président de la région Grand Est, Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin et de région, David Coste, délégué interministériel à l'avenir du territoire de Fessenheim, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin.
De gauche à droite : Jean Rottner, président de la région Grand Est, Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin et de région, David Coste, délégué interministériel à l'avenir du territoire de Fessenheim, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin. — Photo : Jean-Luc Stadler / Région Grand Est

La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim et le devenir de son territoire font l’objet d’une étude d’accompagnement par un comité d’élus et d’acteurs économiques. Ouvert en janvier dernier, le comité s’est réuni ensuite au printemps et, pour la troisième fois, début octobre en Alsace. Le projet stratégique pour l’après Fessenheim comprend quatre orientations, la création d’emplois, l’amélioration de la desserte du territoire, la transition du territoire vers une nouvelle ère énergétique et un modèle d’innovation pour l’industrie et les énergies du futur.

Création d'une filière hydrogène

Lors du comité de pilotage, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique, a, entre autres, annoncé la création par le gouvernement d’un fonds doté de 10 M€ afin de financer dès 2019 la redynamisation du territoire. Par ailleurs, à cette occasion, Jean Rottner, président de la région Grand Est, a précisé « vouloir poser les premières pierres d’une filière hydrogène d’avant-garde », créatrice de 3 600 emplois d’ici 2028.  

De gauche à droite : Jean Rottner, président de la région Grand Est, Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin et de région, David Coste, délégué interministériel à l'avenir du territoire de Fessenheim, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin.
De gauche à droite : Jean Rottner, président de la région Grand Est, Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin et de région, David Coste, délégué interministériel à l'avenir du territoire de Fessenheim, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin. — Photo : Jean-Luc Stadler / Région Grand Est

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture