Occitanie

Social

Interview Philippe Jourdy (Asei) : « Sur le handicap, développer une approche inclusive en entreprise »

Entretien avec Philippe Jourdy, directeur général de l'Asei

Propos recueillis par Paul Falzon - 08 janvier 2020

Chaque année, ses 107 établissements accompagnent plus de 10 000 personnes handicapées : l’Asei est aussi un partenaire majeur pour le tissu économique régional avec une offre de prestations sur le travail adapté et, plus récemment, avec un dispositif innovant pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’entreprise.

Philippe Jourdy est le directeur général de l'Asei, association qui accompagne chaque année 10 000 personnes handicapées en Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, et plus récemment en région parisienne.
Philippe Jourdy est le directeur général de l'Asei, association qui accompagne chaque année 10 000 personnes handicapées en Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, et plus récemment en région parisienne. — Photo : Asei Communication

Comment votre association s’insère-t-elle dans le tissu économique régional ?

Philippe Jourdy : Le lien s’est créé via l’obligation qu’ont les entreprises de réserver 6 % de leur masse salariale aux personnes handicapées. Une partie de cette somme peut être effectuée sous forme de prestations, ce que l’Asei permet, avec ses six établissements et services d’aide par le travail (Esat) et ses deux entreprises adaptées, qui regroupent 900 personnes. Notre association est organisée commercialement pour proposer ses services, sur des secteurs d’activité courants en Esat tels que la restauration ou les espaces verts, mais aussi la maintenance aéronautique ou la sous-traitance industrielle. Nous considérons ces prestations sous un angle très professionnel. À Colomiers, notre centre Caminade est sous-traitant de rang 1 pour Airbus sur la vérification et la maintenance câblage, avec une certification ISO 9001 comme l’ensemble des prestataires. Idem pour notre centre Caramantis de Carmaux, certifié ISO 9001 pour le reconditionnement des produits chimiques. Aujourd’hui, nous abordons une nouvelle phase dans le partenariat avec les entreprises de Haute-Garonne, via un dispositif innovant : Entreprise Inclusive 31 (EI31).

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce dispositif ?

P. J. : L’objectif est l’accompagnement durable vers l’emploi des personnes handicapées dans l’entreprise traditionnelle. Un coach assure le suivi à la fois de la personne handicapée et de l’employeur, pour élaborer le projet professionnel, procéder le cas échéant aux adaptations de poste, et assurer le maintien dans l’emploi en agissant sur les freins tels que le transport ou les soins. Se lancer dans le dispositif implique, pour les employeurs, un réel engagement citoyen. Mais cela peut aussi être une réponse à leurs problématiques de main-d’œuvre, y compris sur des compétences qualifiées vu la diversité des parcours des personnes que nous accompagnons. La démarche concerne aujourd’hui 80 personnes, avec déjà l’obtention de 11 CDI et 16 CDD. Et nous espérons convaincre davantage d’entreprises de soutenir cette démarche inclusive.

Comment voyez-vous changer le regard sur le handicap dans l’entreprise ?

P. J. : Incontestablement, les choses ont avancé ces dernières années. De plus en plus d’entreprises comptent un délégué au handicap, ce qui nous permet d’avoir un interlocuteur sur les questions d’inclusion. Encore plus nombreuses sont celles qui mènent des actions de sensibilisation comme la Semaine de l’emploi ou les Duo Days, où des professionnels accueillent des personnes handicapées pour leur faire découvrir leur univers de travail. Il nous faut poursuivre ce mouvement l’un vers l’autre. De nombreuses entreprises comptent en leur sein des personnes reconnues travailleur handicapé : notre association peut les aider à trouver des solutions pour lever les freins à l’emploi ou les faire évoluer sur de nouveaux postes. Et il faut aussi que les entreprises ouvrent encore plus largement leurs portes aux personnes handicapées, par exemple à l’occasion de stages ou de CDD.

Philippe Jourdy est le directeur général de l'Asei, association qui accompagne chaque année 10 000 personnes handicapées en Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, et plus récemment en région parisienne.
Philippe Jourdy est le directeur général de l'Asei, association qui accompagne chaque année 10 000 personnes handicapées en Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, et plus récemment en région parisienne. — Photo : Asei Communication

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail