Toulouse

Fusion-acquisition

Le roi du béton GA se met au bois

Par Juliette Jaulerry, le 25 janvier 2018

Le constructeur toulousain GA a acquis la PME Ossabois basée dans la Loire, à Noirétable. En pleine croissance, GA se diversifie vers les marchés de l'hôtellerie, de la santé et de la construction bois. 

Center Parc Trois forêts (Moselle). Construction Ossabois. — Photo : Center Parcs

GA poursuit sa stratégie de de diversification avec l’acquisition de la PME ligérienne Ossabois (175 collaborateurs ; CA : 38 M€ en 2016). Cette entreprise dirigée par Michel Veillon était devenue une filiale de Bouygues Immobilier en 2010 et est spécialisée dans la construction de logements en bois.

« La direction, les équipes et les sites de production ne changeront pas », a prévenu Sebastien Matty à la tête de GA qui emploie 500 collaborateurs et dont le chiffre d'affaires affiche une belle croissance depuis 4 ans (120 M€ de CA en 2014, 200 M€ en 2017 et 275 M€ annoncés pour 2018, hors Ossabois).

Spécialiste de la construction hors-site

Centré sur l’offre tertiaire innovante et écologique, GA se fait aussi remarquer par ses délais courts de livraison. Spécialiste de la construction hors-site, le groupe livrait l’an dernier le nouveau siège d’Axa près de Rouen, l’immeuble Crédit Agricole Immobilier à Toulouse (quartier Borderouge), pour ne citer que deux opérations. Cette année, GA est aussi aux environs de Grenoble pour la construction du campus EDF (25 000 m²), à Marne-La-Vallée (bâtiment en construction dans le parc EuroDisney).

A Toulouse, GA est en charge du vaste chantier de rénovation du siège du Crédit Agricole 31 place Jeanne d’Arc, du bâtiment d’accueil du site Actia à Pouvourville, etc.

Une offre diversifiée

GA prend de nouveaux chemins avec la réalisation de chantiers pour des secteurs nouveaux : la santé (ex : sur le site Salpêtrière à Paris) et l’hôtellerie (ex : nouveau concept Moxy sur la zone de Roissy-Charles-de-Gaulle développé par Ikéa et Mariott International). « Ces réalisations nous ouvrent vers de nouveaux marchés » indique Sébastien Matty. Avec Ossabois, il ouvre aussi la voie de la construction bois, toujours en délai court, vu que la PME ligérienne est aussi adepte de la construction hors-site (sites de production dans le centre de la France) et spécialiste de la construction modulaire. Le bâtisseur n'exclue pas l’idée de proposer des constructions mixant bois et béton et voit dans cette acquisition la possibilité d’atteindre les marchés des résidences étudiantes et de l’hôtellerie. Et pourquoi pas, l’international, Ossabois étant actuellement sur un chantier de 23 M€ en Bavière pour Center Parcs ( groupe Pierre et Vacances- Center Parcs).

Center Parc Trois forêts (Moselle). Construction Ossabois. — Photo : Center Parcs