Occitanie

Réseaux

Digital113 : un cluster unique pour le numérique en Occitanie

Par Paul Falzon, le 06 février 2019

Issu de la fusion de DigitalPlace et FrenchSouth.digital, le nouvel cluster du numérique en Occitanie Digital113 a pour ambition d'élargir l'offre de services aux entreprises du numérique et d'accroître leur visibilité sur les marchés français et internationaux.

Salon Innovation IT Day, à Toulouse
Le 13 juin, le nouveau cluster régional organisera l'édition 2019 de l'Innovation IT Day, avec l'objectif d'ouvrir l'événement au-delà des seules entreprises du numérique. — Photo : © DigitalPlace

Annoncé début 2017, le nouveau grand cluster du numérique en Occitanie est enfin opérationnel depuis le 1er janvier. Son nouveau nom, Digital113, a été dévoilé ce mardi 5 février. Il fait notamment référence à la route nationale N113 qui relie Toulouse et Montpellier. Ainsi, après deux ans de maturation, l'association née de la fusion des anciens clusters DigitalPlace (Toulouse) et FrenchSouth.digital (Montpellier) affiche des ambitions et des moyens à la hauteur du projet.

Les 24 membres du conseil d'administration, tous issus du monde de l'entreprise, ont défini cinq axes stratégiques : l'innovation et la transformation, le business et la croissance, la stratégie et le financement, le recrutement et la diversité, et enfin l'international. « L’enjeu est de taille : faire de l’Occitanie un des leaders du numérique en  Europe ! » martèle Daniel Benchimol, coprésident du nouvel ensemble. Avec 63 000 emplois dans la filière, la région a de sérieux atouts à faire valoir. Car Toulouse et Montpellier s'affirment aussi comme deux des places fortes de la création de start-up en-dehors de Paris.

Une multiplication des ateliers thématiques

« L'écosystème du numérique est déjà foisonnant en Occitanie, mais nous pouvons aller encore plus loin en termes de rayonnement et de prise d'affaires, indique Amélie Leclercq, directrice générale du nouveau cluster. L'un des enjeux est de mieux accompagner les entreprises de la région dans leur transformation numérique. » Pour cela, un nouveau format d'animation va être prochainement lancé : des soirées business qui permettront aux adhérents du cluster de faire découvrir leur offre à des sociétés extérieures. Héritage des deux anciens clusters, l'organisation d'ateliers thématiques restera un point fort du nouvel ensemble, avec cinq à douze rendez-vous mensuels répartis entre Toulouse et Montpellier.

Des équipes renforcées

Pour mener ses actions, le cluster régional va bénéficier d'un budget de 1,2 millions d'euros, avec un accroissement des effectifs totaux de 8 à 13 personnes, dont 10 en CDI. Outre le renforcement des moyens, le rapprochement des structures toulousaines et montpelliéraines doit favoriser la mutualisation des compétences. L'offre de services aux adhérents sera étoffée, notamment sur la formation, et le montage de projets est amené à se développer, sur le modèle du dispositif Diva que DigitalPlace porte depuis la fin 2018 avec le pôle Agri Sud-Ouest Innovation « Pouvoir travailler à l'échelle régionale nous rend plus crédible aux yeux des pouvoirs publics pour obtenir des soutiens, ou inversement pour porter des dispositifs de financement public en faveur de l'innovation numérique », souligne Amélie Leclercq.

« Tech For Good »

L'organisation d'événements est une autre forme d'action prioritaire pour le nouveau cluster. Le 13 juin, l'édition 2019 de l'Innovation IT Day sera fléchée sur la notion de "Tech For Good", ou comment concilier numérique et intérêt général. Des parcours seront proposés aux 1 000 participants attendus, sur quatre métiers prioritaires : le bâtiment, l'énergie, les transports et l'agroalimentaire.

Salon Innovation IT Day, à Toulouse
Le 13 juin, le nouveau cluster régional organisera l'édition 2019 de l'Innovation IT Day, avec l'objectif d'ouvrir l'événement au-delà des seules entreprises du numérique. — Photo : © DigitalPlace