Occitanie

Tourisme

Déconfinement : Hundred Miles multiplie les ventes de sa caravane à l'américaine

Par Fleur Olagnier, le 20 mai 2020

La société albigeoise Hundred Miles fabrique depuis plus d’un an un modèle design de caravane à l’américaine, la « tear drop ». Ce mode d’hébergement nomade, léger et qui ne nécessite pas de permis spécifique, séduit en ce moment de plus en plus d’adeptes alors que les vacances d’été s’organisent sur fond d’incertitudes liées à l’épidémie de coronavirus.

L'esthétique de la caravane MyDrop de Hundred Miles a été imaginé par le designer Patrick Sarran, frère du célèbre chef étoilé toulousain Michel Sarran.
L'esthétique de la caravane MyDrop de Hundred Miles a été imaginée par le designer Patrick Sarran, frère du célèbre chef étoilé toulousain Michel Sarran. — Photo : Hundred Miles

Réouverture des hôtels, des campings et des plages, port du masque jusqu’à nouvel ordre, distanciation sociale… les vacances d’été 2020 s’annoncent bien singulières en raison du déconfinement progressif lié à l’épidémie de Covid-19. Pour limiter le stress et rester autonomes dans leurs déplacements, de plus en plus de Français optent pour l’hébergement nomade, à l’image de la caravane MyDrop de la société albigeoise Hundred Miles (7 salariés).

Créée en septembre 2018, l’entreprise fabrique depuis un an dans son atelier de 650 m2 des caravanes à l’américaine de type « tear drop », c’est-à-dire en forme de goutte d’eau. « Mon père et moi avons découvert ce concept lors d’un voyage aux États-Unis en 2007, raconte Laura Ballario, fondatrice et gérante de Hundred Miles. MyDrop est passe-partout, plus légère qu’une caravane classique et fait moins de deux mètres de hauteur ce qui évite le surcoût au péage. Surtout, elle ne nécessite pas de permis spécial ».

Hundred Miles fabrique ses caravanes dans un atelier de 650 m2 à Albi.
Hundred Miles fabrique ses caravanes dans un atelier de 650 m2 à Albi. - Photo : Hundred Miles

Déjà plus de 20 campings revendeurs

Inspirée par le secteur du tourisme avec un père ancien fabricant de chalets en bois pour hébergement de loisirs, et propriétaire du camping Albirondack sur le thème des parcs nationaux américains, Laura Ballario s’est donc lancée dans le commerce de caravanes tear drop. L’entreprise possède un modèle, dont l’esthétique a été imaginée par le designer Patrick Sarran, frère du célèbre chef étoilé toulousain Michel Sarran. Hundred Miles en a déjà fabriqué et vendu une cinquantaine, notamment grâce à son réseau de 22 campings revendeurs.

« Les clients ont la possibilité d’essayer la caravane sur nos campings partenaires, mais depuis le début du confinement nous avons aussi réalisé sept ventes à distance en Bretagne, sans le Languedoc, en Côte-d’Or ou encore dans le Loiret, appuie la gérante. C’est loin de ce qui aurait dû être réalisé sans l’épisode de Covid-19, mais c’est encourageant ». MyDrop possède un couchage pour deux adultes et un enfant en bas âge, une kitchenette à l’arrière qui s’ouvre comme un coffre, et coûte 14 500 € TTC avec une option de table escamotable à 1 150 €. Des tarifs de l’ordre de ceux des caravanes classiques.

Hundred Miles a déjà vendu une cinquantaine de caravanes à l'américaine en France, en Belgique et en Suisse.
Hundred Miles a déjà vendu une cinquantaine de caravanes à l'américaine en France, en Belgique et en Suisse. - Photo : Hundred Miles

Atteindre les 100 ventes par an

Aujourd’hui, Hundred Miles possède un seul concurrent sur le marché français des tear drop. Localisé dans le Nord, cette entreprise fait fabriquer ses produits en Europe de l’Est contrairement à la société albigeoise.

En ce moment, Hundred Miles enregistre plus de 60 visites par jour sur son site web, et a pour objectif d’atteindre les 100 unités vendues par an. « À cause du confinement, beaucoup de personnes voient leurs vacances différemment et se projettent désormais sur ce type de produit », conclut Laura Ballario. Pour l’instant, la plupart des clients de Hundred Miles sont Français, mais aussi Belges et Suisses, et l’entreprise espère concrétiser les premières diffusions dans des campings espagnols et italiens cet été. Pour finir, la société albigeoise ambitionne de changer d’atelier en 2021 afin d’augmenter sa capacité de production, qui est actuellement de quatre séries de caravanes en simultané.

L'esthétique de la caravane MyDrop de Hundred Miles a été imaginé par le designer Patrick Sarran, frère du célèbre chef étoilé toulousain Michel Sarran.
L'esthétique de la caravane MyDrop de Hundred Miles a été imaginée par le designer Patrick Sarran, frère du célèbre chef étoilé toulousain Michel Sarran. — Photo : Hundred Miles

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail