Toulon

Finance

Neuroprofiler, un jeu pour définir le profil des investisseurs

Par H.L., le 24 janvier 2017

Tiphaine Saltini et Julien Revelle ont mis au point le jeu de finance comportementale Neuroprofiler, qui permet aux banques d'analyser le profil de risque des investisseurs.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Les créateurs

Tiphaine Saltini est passionnée de finances et d'économie comportementale. Diplômée de HEC et Harvard, doctorante en finance comportementale à La Sorbonne, elle a fait ses premiers pas d'entrepreneuse à Hongkong. Julien Revelle, un « fou de statistique ayant travaillé pour différents fonds en France et en Suisse », a récemment rejoint l'aventure entrepreneuriale de Tiphaine Saltini.

Le concept

Leur entreprise, Neuroprofiler, a vu le jour en août 2016. Elle est l'aboutissement de plusieurs années de recherche et de pratique du terrain financier. « J'ai développé un jeu de finance comportementale, sous forme d'application, pour permettre aux conseillers financiers d'évaluer le profil de risque de leurs clients, conformément aux nouvelles exigences européennes et internationales », explique Tiphaine Saltini. L'application repose sur des questions classiques liées à l'évaluation des connaissances financières du client et sur un jeu d'investissement pour évaluer la psychologie de l'investisseur. À la fin, l'algorithme délivre une version du risque en trois dimensions - perception des gains, des pertes et des probabilités - et des indices d'incohérence. « L'idée est d'ouvrir la discussion avec le client et de permettre au conseiller de mieux le connaître ».

Les débuts

Neuroprofiler séduit. La start-up a été repérée, dès sa génèse, par KPMG Luxembourg. La BPCE et sa banque privée, La Palatine, ont accepté de tester les pilotes de l'application. « Nous avons aussi été sélectionnés par différents incubateurs en Suisse, au Luxembourg et à Londres. Il s'agit surtout de mise en relation et ils pourraient être à l'origine de nos premiers clients signés », confie Tiphaine Saltini. Neuroprofiler est aussi soutenue par Le Petit Poucet (Paris) depuis sa création, elle est accompagnée par l'Incubateur Paca-Est, elle est lauréate du Réseau Entreprendre Var et est labellisée par le Pôle de compétitivité Finance Innovation.

Les perspectives

Désormais, tous les scénarios sont possibles. À ce jour, trois stagiaires, trois développeurs et une commerciale expérimentée ont rejoint l'aventure. « Nous espérons obtenir rapidement une réponse positive de la BPCE. En février, nous lancerons une plateforme publique pour permettre aux conseillers indépendants d'acheter des tests sur notre site ». Dès 2017, Tiphaine Saltini escompte réaliser entre 200.000 et 500.000 euros de chiffre d'affaires. Fin 2016, début 2017, elle recherche des fonds sous forme d'obligations convertibles et engagera ensuite un projet de levée de fonds de 1 à 2 millions d'euros pour se développer en Europe et à Hongkong. D'ici à cinq ans, l'entrepreneuse espère générer 50 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit 10 millions de tests vendus.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail