Industrie

Nawa Technologies : Lancement d'une ligne de production pilote

Par Didier Gazanhes, le 05 juin 2015

Energie. Nawa Technologies (Gardanne), a pour objectif de réaliser des batteries ultra-rapide au carbone qui pourraient être utilisées dans le monde des transports.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L'entreprise, née en avril 2013, et issue d'un projet mené par le CEA, souhaite réaliser une batterie ultrarapide au carbone. « Nous sommes en effet issus d'un projet collaboratif, qui s'est étalé de 2005 à 2012 et qui a permis de démontrer que certains matériaux étaient excellents pour le stockage d'électricité », explique Pascal Boulanger, qui avec Ludovic Eveillard a créé l'entreprise en 2011. La création de Nawa s'est faite en étroite collaboration avec le CEA. « Nous avions décidé de nous installer en province. Nous avons hésité entre Paris, Grenoble et Aix ». Finalement, Nawa Technologies s'est installée dans les locaux de l'Ecole des mines de Saint-Étienne à Gardanne, en septembre 2013. En juin 2014, elle a signé avec sept investisseurs, dont notamment trois fonds nationaux d'amorçage, Demeter, le CEA et Paca investissement, qui ont apporté 2,5 M€. « Avec un apport de la BPI, nous avons finalement réuni 4 M€ sur le projet de Nawa Technologies ». Une somme qui va permettre de mettre en place l'équipe de R & D et la toute première ligne de production pilote. « Nous devons en effet maintenant réaliser environ un millier de produits pour que nos futurs clients puissent tester nos batteries ». Les fonds levés permettront également d'amener l'entreprise sur les marchés internationaux.




500 m² de production

L'entreprise compte treize salariés et embauche en moyenne deux personnes par mois. L'ensemble de l'équipe sera réuni à Rousset, dans les locaux de ST Micro Electronics d'ici à la fin de l'année où elle disposera d'une salle de production pilote de 500 m². « Actuellement, pour stocker de l'énergie, il existe des piles, des batteries au lithium ou des supers condensateurs. Les batteries au lithium ne peuvent pas être chargées et déchargées régulièrement. Cela un impact direct sur leur durée de vie. Les supers condensateurs peuvent se charger et se décharger en quelques secondes autant de fois que l'on souhaite. Ils ne chauffent pas. Par contre, ils ont une taille et un poids beaucoup plus important. Chez Nawa technologies, nous souhaitons faire une batterie d'un encombrement intermédiaire, avec tous les avantages d'un super-condensateur. L'idée est d'allier l'autonomie de la batterie au lithium et la puissance du super-condensateur ». En termes de débouchés, Nawa technologie vise prioritairement toutes les applications des supers condensateurs : la régulation de fréquence des réseaux électriques, l'alimentation des véhicules de transport comme les bus électriques ou les tramways. « Sur ces marchés, notre batterie, plus compacte, aura un avantage compétitif » L'entreprise enregistre un CA de 150.000 € et vise les 30 M€ d'ici à cinq ans.

Nawa Technologies



(Gardanne) Pascal Boulanger CA2020 : 30 M€ 04 42 61 68 03 www.nawatechnologies.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail