Alpes-Maritimes

Écosystème et Territoire

Les Entreprenariales veulent faire de l’inclusion un levier de performance

Par Olivia Oreggia, le 21 novembre 2023

La 22e édition des Entreprenariales, qui se tiendra à l’Allianz Riviera le 7 décembre prochain, se déroulera sous le thème de l’inclusion, choisi par l’UPE 06. Ou comment aborder l’emploi des handicapés, des femmes, des jeunes des quartiers défavorisés ou des seniors en entreprises, et surtout faire avancer les choses.

Jean-François Puissegur (2e à droite) reprend le flambeau de l’organisation des Entreprenariales à la suite de Bruno Valentin (à sa droite). Le salon de l’UPE 06 présidé par Pierre Ippolito (3e à gauche), fêtera le 7 décembre, sa 22e édition.
Jean-François Puissegur (2e à droite) reprend le flambeau de l’organisation des Entreprenariales à la suite de Bruno Valentin (à sa droite). Le salon de l’UPE 06 présidé par Pierre Ippolito (3e à gauche), fêtera le 7 décembre, sa 22e édition. — Photo : Olivia Oreggia

Après l’Intelligence Artificielle l’an dernier, la 22e édition des Entreprenariales, rendez-vous incontournable des dirigeants azuréens, se tiendra le 7 décembre 2023 à l’Allianz Riviera à Nice, sous le thème de l’inclusion. "C’est un enjeu majeur pour l’UPE 06, a expliqué Pierre Ippolito, président l’Union pour les Entreprises, organisateur de l’événement. Parmi la dizaine de thèmes potentiels, nous avons choisi celui-là car nous avons vraiment envie de faire bouger les lignes."

Un sujet aussi pour les PME et TPE

Mais parce que nombre d’entreprises azuréennes sont loin des 6 % minimum d’employés handicapés, d’une parité homme-femme dans leurs effectifs ou de recrues de plus de 55 ans ou issues des quartiers défavorisés, le chemin s’annonce long. Pierre Ippolito parle humblement d’une "politique de petits pas" mais se montre positif. "Il faut déjà faire connaître cette thématique, on en est là, on est encore dans la pédagogie. Nous sommes un tampon social, un amortisseur. À ce titre, l’inclusion est un sujet sur lequel nous devons accompagner les chefs d’entreprise. Ce mot peut faire peur quand on ne le connaît pas. Il a été lancé par les grands groupes mais il concerne aussi aujourd’hui les TPE et les PME. Je pense que notre territoire est plutôt ouvert, cosmopolite. Il y a du travail mais nous ne partons pas de zéro."
"Il y a sur notre territoire quelques entreprises qui sont des fleurons dans ce domaine, reprend Jean-François Puissegur, vice-président de l’UPE06. À l’image d’Amadeus par exemple, très impliquée sur le sujet depuis une vingtaine d’années. Mais ce sont effectivement de grosses entreprises."

Un vivier de main-d’œuvre

Avec ses ateliers et conférences dédiées ainsi que son "Village de l’inclusion" avec des acteurs comme les entreprises adaptées Aktisea et Avencod ou Resistex, signataire de la Charte de la diversité, les Entreprenariales se veut donc le temps d’une journée une vitrine de ce qui se fait de mieux ou peut se faire en la matière. "Nous proposons de tourner le sujet de façon hyperpositive : comment créer de la valeur, de la richesse avec plus d’inclusion, comment la voir comme une opportunité de développement de nos entreprises, reprend Jean-François Puissegur. Ce sera aussi un peu un observatoire pour nous."

"Ce n’est pas une incantation, conclut Bruno Valentin, qui passera le témoin lors de cette édition, après avoir été l’organisateur de 15 éditions. Les études nous le montrent : comme pour la parité, l’entreprise inclusive est plus performante, ce n’est pas seulement de la communication ou de l’image mais une réalité."
Et chacun de rappeler qu’à l’heure où de nombreux secteurs d’activité souffrent toujours d’une pénurie de main-d’œuvre, les chefs d’entreprise ne peuvent se passer du "vivier de talents" qu’offre l’inclusion.

Les 22e Entreprenariales accueilleront 110 exposants et attendent plus de 4 500 visiteurs.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition