Toulon

BTP

L'électricien Énergie Côté Sud mise sur ses RH pour se développer

Par Hélène Lascols, le 14 novembre 2019

Créée en 1998 et devenue le premier électricien indépendant du Sud-Est de la France et l’un des premiers acteurs dans la construction de logements neufs, Énergie Côté Sud a très tôt fait le choix de miser sur le potentiel de ses salariés pour se développer.

Les associés d'Energie Côté Sud, Catherine Maneval, directrice technique et innovation, Delphine Haubertin, DRH, François Maneval, directeur d’exploitation et directeur commercial et Lionel Haubertin, PDG, ont fêté les 20 ans de la PME en 2018.
Les associés d'Energie Côté Sud, Catherine Maneval, directrice technique et innovation, Delphine Haubertin, DRH, François Maneval, directeur d’exploitation et directeur commercial et David Haubertin, PDG, ont fêté les 20 ans de la PME en 2018. — Photo : Cédric Azan

Depuis ses débuts en 1998, Énergie Côté Sud a électrifié plus de 30 000 logements neufs et a réussi à se hisser au premier rang des électriciens indépendants du sud-est de la France. « Nous livrons entre 2 500 et 3 000 logements neufs par an, ce qui nous place comme l’un des premiers électriciens du Sud-Est de la France dans ce domaine et l’un des 20 premiers électriciens de France (source : rapport d’activité Consuel) », explique David Haubertin, le dirigeant. Avec 140 salariés et un chiffre d’affaires avoisinant les 19 M€ en 2018, la PME, implantée à l’est de Toulon, intervient à hauteur de 95 % dans des logements neufs et s’est structurée pour maîtriser l’ensemble du circuit électrique, de A jusqu’à Z. « Nous maîtrisons toute la chaîne et la sous-traitance représente moins de 50 000 euros de chiffre d’affaires », ajoute le dirigeant.

Valoriser les Hommes

L’entreprise a aussi fait le choix d’investir dans ses ressources humaines, dans l’accompagnement et la formation de ses salariés. « Nous avons engagé une démarche RSE avec l’envie de cultiver une certaine avance en termes de cohésion de groupe et de fidélisation des collaborateurs, avec l’envie aussi d’écrire tous ensemble une nouvelle page de l’histoire de l’entreprise », explique Delphine Haubertin, responsable des ressources humaines.

Cadres et conducteurs de travaux sont ainsi formés pour mieux appréhender le management, des postes ont été ouverts en interne, notamment 4 postes de conducteurs de travaux (depuis mars 2017), pour anticiper les départs en retraite et le développement de l’entreprise. Une action collective a été menée en partenariat avec Randstad, l’Afpa et Pôle Emploi pour former des électriciens : en 2017, trois sessions ont accueilli huit « étudiants » et sept ont été embauchés en CDI. « Nous avons eu des reconversions extraordinaires, à l’image d’un ancien cuisinier devenu électricien. »

Ouvrir des horizons

Et, depuis 2018, cinq groupes de travail ont été créés pour dessiner le futur de l’entreprise, un futur fait de communication, d’innovation, de nouveaux services, d’achats optimisés, un futur qui s’écrit dans le Var, son bassin historique, dans les Bouches-du-Rhône (rachat en 2002 d’une entreprise basée à Marseille, NDLR) et depuis peu en région Occitanie avec l’ouverture d’une agence à Montpellier et un projet de croissance externe. « Nous avons déjà 1 M€ en portefeuille sur ce secteur ; nous visons les 2 M€ dans deux ans puis les 2 à 4 M€, pour amortir les frais généraux, mais aussi sécuriser et stabiliser l’ensemble de l’entreprise », précise David Haubertin.

Avec l’aide d’une coach, les salariés ont imaginé des journées portes ouvertes pour les clients, qui devront réaliser un jeu de piste qui les mènera jusqu’au logement témoin de l’entreprise, dans lequel un « escape game » les attendra. Des tutos vidéo consacrés aux différentes étapes des méthodes de travail vont être réalisés. La PME va investir dans des véhicules électriques, créer un outil de sondage pour ses clients, installer des écrans d’affichage. « À l’image du potager que nous venons de mettre en place en interne, nous semons pour récolter plus tard, se félicite Delphine Haubertin. En impliquant nos salariés dans la vie de l’entreprise, nous avons réussi à rester jeunes et à être en prise directe avec la société et les attentes de tout un chacun. On structure, on consolide et ces idées ont apporté un réel vent de fraîcheur. »

Les associés d'Energie Côté Sud, Catherine Maneval, directrice technique et innovation, Delphine Haubertin, DRH, François Maneval, directeur d’exploitation et directeur commercial et Lionel Haubertin, PDG, ont fêté les 20 ans de la PME en 2018.
Les associés d'Energie Côté Sud, Catherine Maneval, directrice technique et innovation, Delphine Haubertin, DRH, François Maneval, directeur d’exploitation et directeur commercial et David Haubertin, PDG, ont fêté les 20 ans de la PME en 2018. — Photo : Cédric Azan

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.