Var

Immobilier

Services de l'Etat

Le préfet du Var promet des logements et un accès à l’emploi facilité

Par Hélène Lascols, le 08 décembre 2023

En poste depuis trois mois, le préfet du Var, Philippe Mahé vient de dévoiler les principaux dossiers sur lesquels il veut agir. Si la sécurité figure au premier rang de ses préoccupations, il veut, par son action, favoriser aussi la création de logements accessibles et lever les freins à l’emploi, deux sujets, qui concernent directement les entreprises varoises.

Philippe Mahé, préfet du Var
Philippe Mahé, préfet du Var — Photo : Hélène Lascols

Après trente années passées au sein de la fonction publique territoriale, principalement dans l’ouest de la France, Philippe Mahé est devenu préfet en 2015, en Meurthe-et-Moselle. Passé ensuite par le ministère de l’intérieur, le ministère de la transition écologique et solidaire, et la préfecture du Finistère, il a pris ses fonctions de préfet du Var le 21 août 2023.

Son action, le préfet Philippe Mahé, la résume ainsi : "d’abord écouter les élus locaux, les acteurs économiques et associatifs, pour comprendre que le Var est différent et que les enjeux ne sont pas les mêmes à La Crau, Draguignan ou Brignoles." Ensuite, il entend "agir, pour la sécurité, l’emploi, le logement et la transition. Et, enfin, expliquer le sens de l’action publique."

9 000 nouveaux logements d’ici trois ans

Si la sécurité est au cœur de sa mission, il veut aussi faciliter la vie quotidienne de tous les Varois et Varoises. Pour cela, il entend répondre au manque de logements et en particulier de constructions accessibles dans le Var. "Il y a aujourd’hui une exigence sociétale et républicaine que de construire des logements accessibles pour tous", souligne le préfet. Rappelant que dans le Var, sur 40 communes soumises à la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU), 19 sont pénalisées pour non-respect de l’obligation de proposer 20 à 25 % de logements sociaux, il a engagé des discussions avec chaque maire de ces communes pour signer, avec eux, des contrats de mixité sociale. Grâce à ces contrats, "27 maires s’engagent, dont Toulon, Hyères, La Seyne-sur-Mer ou Draguignan, à réaliser un total de 9 000 nouveaux logements accessibles d’ici trois ans", promet Philippe Mahé. Quant au manque de foncier, régulièrement évoqué, il répond que "c’est souvent un prétexte" et assure "qu’il n’y a pas un plan local d’urbanisme aujourd’hui saturé."

Lever les freins à l’emploi

Cette annonce devrait réjouir les acteurs de la construction, mais aussi les entreprises, qui peinent aujourd’hui à loger leurs salariés et du coup à les recruter ou les fidéliser. L’emploi est d’ailleurs un autre chantier évoqué par le préfet, soulignant qu’avec un taux de chômage à 7,2 %, "la reprise de l’emploi est réelle dans le département." Il se dit attentif aux besoins de recrutement et entend lever les freins à l’emploi, que sont l’accession à un logement, la mobilité et la garde d’enfant. "Un tour du Var des solutions" sera d’ailleurs organisé en 2024 pour identifier les bonnes pratiques qui fonctionnent.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition