Sport

L'ancien DG de l'AS Saint-Étienne Stéphane Tessier prend la direction générale de l'Olympique de Marseille

Par Gilles Cayuela, le 10 mars 2022

(Exclusif) L’homme d’affaires stéphanois et ancien directeur général de l’AS Saint-Étienne Stéphane Tessier est nommé au poste de directeur général de l’OM en charge des finances et de l’investissement.

Stéphane Tessier a occupé le poste de directeur général de l'ASSE de 2010 à 2015.
Stéphane Tessier a occupé le poste de directeur général de l'ASSE de 2010 à 2015. — Photo : DR

L’ancien directeur général de l’AS Saint-Étienne (2010-2015) Stéphane Tessier rebondit à l’Olympique de Marseille. Âgé de 47 ans, ce spécialiste de l’expertise comptable et de la finance, titulaire d’un DESS en gestion financière des entreprises et d’un Master en management du sport, arrive en qualité de directeur général de l’OM, en charge des finances et de l’investissement. Une fonction qui amènera l’ancien vice-président du FC Lorient (2008-2010) à avoir des prérogatives qui dépasseront le simple cadre du football.

"Ma mission est de trouver pour l’entreprise OM, aux côtés du président, un modèle économique stable et pérenne pour l’avenir de l’entreprise et permettre au club de se pérenniser au haut niveau sportif", confie Stéphane Tessier au Journal des Entreprises.

Restructurations, vélo, foot… Un profil à la Tapie

Né d’un père ascensoriste et d’une mère commerçante, le nouveau bras droit du président de l'OM Pablo Longoria a un profil d’homme d’affaires qui n’est pas sans rappeler celui de son modèle, Bernard Tapie. La médiatisation en moins, car Stéphane Tessier est avant tout un homme de l’ombre.

À 20 ans, fraîchement diplômé, il crée ABL Finances, une société spécialisée dans l’accompagnement des entreprises en difficulté et des porteurs de projets. "J’intervenais auprès des dirigeants pour établir avec eux des plans de restructuration et de réorganisation. Commercial, process, finances… Je m’immisçais dans tous les secteurs pour repérer les choses qui n’allaient pas et trouver des solutions avec des outils de reporting et de management", expliquait en 2010, au Journal des Entreprises, le fondateur de cette société toujours en activité.

Expert de la restructuration et du développement des entreprises, Stéphane Tessier fait son entrée dans le milieu sportif en 2000 en prenant la présidence du club féminin du RC Saint-Etienne. Un club qu’il développera jusqu’à en faire la section féminine de l’AS Saint-Étienne. En 2007, il poursuit son aventure dans le sport en créant avec Grégory Durieu (actuel dirigeant d’Oxeo Marketing) la société Sports Manager. Spécialisé dans le conseil, la formation et la transaction en milieu sportif, Sports Manager permettra à Stéphane Tessier de se faire un nom dans le sport avec quelques belles réalisations au compteur, dont la restructuration du pôle formation cycliste d’AG2R La Mondiale, du CSBJ Bourgoin-Jallieu suite au départ de Pierre Martinet et l’accompagnement du club de football d’Arles vers le professionnalisme.

Un bilan plus que positif à l’ASSE

En 2009, Sports Manager connaît même son heure de gloire en étant au cœur du projet de reprise du FC Lorient par Loïc Ferry. Une mission qui vaudra à Stéphane Tessier d’intégrer l’organigramme du club en qualité de vice-président avant de rejoindre l’année suivante le tandem Roland Romeyer - Bernard Caïazzo au sein de son club de cœur, l’ASSE.

Sa bonne entente avec l’entraîneur Christophe Galtier et sa faculté à composer avec un budget limité pour recruter permettent à Saint-Etienne de retrouver la scène européenne trois saisons de suite (entre 2012 et 2015). Le club remporte même en 2013 la Coupe de la Ligue, son premier titre majeur depuis 1981.

À l’Olympique de Marseille, Stéphane Tessier disposera de moyens plus conséquents et aura sans doute à cœur de donner au propriétaire Frank McCourt, qui a déjà investi 600 millions d’euros dans le club, son premier trophée.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition