Région Sud

Formation

La première pierre du Campus Sud des Métiers est posée

Par Olivia Oreggia, le 10 septembre 2019

Le coup d’envoi du campus Sud des Métiers a été officiellement donné à Nice ce lundi 9 septembre. Un projet de 84 M€ pour former jusqu’à 2 500 jeunes, du CAP à l’école d’ingénieur. Le site se veut ainsi une solution pour les entreprises en mal de personnel qualifié.

De gauche à droite: Corinne Vezzoni, architecte; Richard Curnier, directeur régional de la Banque des Territoires; Jean-Pierre Savarino, président de la CCI Nice Côte d'Azur; Renaud Muselier, président de la Région Sud; Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes; Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d'Azur; Charles-Ange Ginésy, président du Département des Alpes-Maritimes; Philippe Rossini, président d'Habitat 06.
De gauche à droite: Corinne Vezzoni, architecte; Richard Curnier, directeur régional de la Banque des Territoires; Jean-Pierre Savarino, président de la CCI Nice Côte d'Azur; Renaud Muselier, président de la Région Sud; Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes; Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d'Azur; Charles-Ange Ginésy, président du Département des Alpes-Maritimes; Philippe Rossini, président d'Habitat 06. — Photo : O. Oreggia

Le campus de l’apprentissage, porté par la CCI Nice Côte d’Azur, a donc été baptisé « Campus Sud des Métiers ». La première pierre en a été posée le 9 septembre, au cœur de l’Éco-Vallée niçoise. Sur 24 200 m2, jusqu’à 2 500 alternants pourront être formés, du CAP à l’école d’ingénieur. « Il sera une référence en Région Sud, et en France, pour l’apprentissage et l’insertion des jeunes dans l’entreprise », a souligné Jean-Pierre Savarino, président de la Chambre de commerce azuréenne. « Il apportera des solutions aux entreprises, en couvrant de très nombreux secteurs : hôtellerie, nautisme, numérique, mobilité, développement durable, santé, banque… Nous devons être réactifs pour que les formations correspondent aux métiers et à leurs évolutions. » Le campus doublera la capacité de formation de la CCI et du CESI, école d’ingénieurs par alternance.

70 % des apprentis trouvent un emploi

Un outil d’envergure donc, qui devrait participer à redorer l’image de l’apprentissage et le débarrasser de ses préjugés. « Oui, l’apprentissage est un sujet sur lequel il faut faire mieux », a souligné Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes. « Nous disons depuis des années qu’il est la voie de l’excellence, qu’il faut répondre aux demandes de nos entreprises et malheureusement, encore aujourd’hui, contrairement à d’autres pays en Europe, nous avons un faible taux d’apprentissage. »

70 % des apprentis trouvent pourtant un emploi à l’issue de leur parcours. En Région Sud, l’objectif de son président, Renaud Muselier, est de passer de 30 000 à 50 000 apprentis pour nourrir le tissu économique du territoire.

« Une ville en miniature »

Le coût du projet est de 84 millions d’euros, répartis entre la CCI Nice Côte d’Azur (28,2 M€), la Région Sud (24,6 M€), l’État via la labellisation Programme Investissement d’Avenir (15,3 M€), la Métropole Nice Côte d’Azur (3,8 M€), le Département des Alpes-Maritimes (3 M€) et le bailleur social Habitat 06 (8,2 M€). Le projet est signé Corinne Vezzoni, au côté de Jean-Philippe Cabane.

« L’intérêt est vraiment son innovation dans le cumul de ses programmes », a détaillé l’architecte marseillaise. « C’est une ville en miniature. Il y a du logement social, du logement étudiant (100 studios, NDLR), de l’enseignement autour des métiers de l’automobile et des éco-mobilité, une école d’ingénieur, des lieux de formation pour les métiers de la santé, des terrains de sport, des gymnases, tous les services aux entreprises que porte la CCI, autour d’un jardin... Il y a tous les attributs d’une ville sur une concentration très limitée. L’avenir des villes est bien là : cumuler les usages plutôt que de les séparer. » La rentrée se fera, selon un calendrier échelonné, entre 2020 et 2021.

De gauche à droite: Corinne Vezzoni, architecte; Richard Curnier, directeur régional de la Banque des Territoires; Jean-Pierre Savarino, président de la CCI Nice Côte d'Azur; Renaud Muselier, président de la Région Sud; Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes; Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d'Azur; Charles-Ange Ginésy, président du Département des Alpes-Maritimes; Philippe Rossini, président d'Habitat 06.
De gauche à droite: Corinne Vezzoni, architecte; Richard Curnier, directeur régional de la Banque des Territoires; Jean-Pierre Savarino, président de la CCI Nice Côte d'Azur; Renaud Muselier, président de la Région Sud; Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes; Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d'Azur; Charles-Ange Ginésy, président du Département des Alpes-Maritimes; Philippe Rossini, président d'Habitat 06. — Photo : O. Oreggia

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.