Nice

Production et distribution d'énergie

International

Avec sa solution de mesure des consommations électriques, Qualisteo séduit le monde entier

Par Olivia Oreggia, le 22 février 2022

Entre la hausse du prix de l’énergie et le réchauffement climatique qui incite à l’économie énergétique, Qualisteo et sa technologie de mesure des consommations électriques des bâtiments professionnels se développent à vitesse grand V à l’international.

Élodie Bondi dirige Qualisteo qui équipe des sites industriels et tertiaires dans 35 pays.
Élodie Bondi dirige Qualisteo qui équipe des sites industriels et tertiaires dans 35 pays. — Photo : Olivia Oreggia

Élodie Bondi parle volontiers d’une "phase d’alignement des planètes" pour Qualisteo. Il faut dire que l’entreprise créée à Nice en 2010 et dont elle est la directrice générale, a connu "une très belle année" 2021. Si le Covid a ralenti certains projets, aucun n’a été arrêté.

Des USA à la Chine

Qualisteo a mis au point un système permettant de mesurer les consommations électriques d’un bâtiment professionnel, industriel ou tertiaire ou d’un chantier de construction, de les suivre avec précision en temps réel et de les optimiser. Le tout de manière non intrusive. "Il y a des concurrents, des systèmes de mesure traditionnels, des bureaux d’études mais notre système de mesure est plus performant, assure Élodie Bondi. Nous en avons dernièrement fait la preuve dans l’un des plus grands musées de France, que je ne peux nommer. Notre système permet une visualisation des données unique et ses algorithmes apportent une précision inégalée." Autre point fort, son adaptabilité. "L’un des gros points forts de notre solution est qu’elle peut être installée dans n’importe quel pays. Elle est la même, qu’elle soit installée en Russie, en Australie ou au Japon."

Ainsi équipe-t-elle désormais des sites industriels et tertiaires dans 35 pays : un centre de recyclage en Thaïlande, une usine à Nantong en Chine, un site pharmaceutique en Alabama, aux États-Unis, des stations d’épuration, des usines d’incinération, des sites agroalimentaires ou chimiques… La liste ne cesse de s’allonger.

10 à 20 % d’économies

Car elle semble plus que jamais s’inscrire dans le sens de l’histoire et d’une nécessité impérieuse et mondiale de réduire toute consommation énergétique. Ce qui était il y a peu encore une option, est devenu une véritable attente pour les entreprises. "Nous nous inscrivons dans la décarbonation de l’industrie, dans l’urgence climatique, mais aussi dans un contexte de hausse du coût de l’énergie, reprend la dirigeante. L’impact financier est important. Un client, par exemple, vient d’investir 20 000 euros pour s’équiper de notre système, il réalisera 300 000 euros d’économie au bout de douze mois. Nous permettons en moyenne de réaliser 10 à 20 % d’économies."

À cela s’ajoutent les incitations réglementaires comme le décret tertiaire - qui impose notamment aux entreprises de réduire leur consommation énergétique de 40 % à horizon 2030 pour leurs bâtiments tertiaires de plus de 1 000 m² au sol -, le dispositif CEE (Certificats d’économies d’énergie) ou encore la certification ISO 50001 (modèle de management de l’énergie certifié). Le tout dans une Union européenne qui veut atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Pour Qualisteo, ce contexte porteur se traduit par un chiffre d’affaires multiplié par deux en un an qui dépasse les deux millions d’euros. Dans l’année, l’entreprise niçoise a déménagé pour pouvoir s’agrandir plus confortablement. Composé d’une quinzaine de collaborateurs à ce jour, l’effectif devrait être renforcé par une quinzaine de salariés supplémentaires courant 2022, mêlant des expertises à la fois commerciales et techniques.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition