Aveyron

Agroalimentaire

Lactalis AOP & Terroirs se verdit et recrute

Par Philippe Kallenbrunn, le 23 mai 2022

Le producteur et vendeur de fromages Lactalis AOP & Terroirs, basé dans l'Aveyron, poursuit son engagement RSE notamment avec l'installation de panneaux photovoltaïques sur son site lozérien. Il recrute massivement pour ses différents sites en Occitanie.

Hugues Meaudre, directeur général de Lactalis AOP & Terroirs, va redynamiser la marque fleuron de l’entreprise, Roquefort Société.
Hugues Meaudre, directeur général de Lactalis AOP & Terroirs, va redynamiser la marque fleuron de l’entreprise, Roquefort Société. — Photo : DR

La société Lactalis AOP & Terroirs (1 600 salariés, dont 1 300 en Occitanie, CA 2021 : 541 M€), filiale du groupe Lactalis spécialisée dans la production et la commercialisation de fromages, notamment sous appellation d’origine protégée, et basée à Roquefort-sur-Soulzon (Aveyron), poursuit son engagement environnemental. “Depuis deux ans, nous avons décidé d’aller encore plus loin sur les émissions de carbone, avec un objectif de neutralité en 2050 sur l’ensemble de nos sites industriels, et sur la recyclabilité de nos packaging d’ici 2025”, explique Hugues Meaudre, son directeur général.

Cette volonté se traduit par le lancement d’un projet d’envergure (montant de l’investissement non communiqué) sur son site de Massegros (Lozère). L’usine, spécialisée dans la fabrication des fromages de brebis Salakis et Lou Pérac, installera une surface de 5 000 m2 de panneaux photovoltaïques pour servir d’ombrières et pour produire de l’électricité renouvelable destinée à l’alimenter à partir de début 2023. Le chantier a été confié au groupe belge Ikaros Solar. Lactalis AOP & Terroirs travaille par ailleurs au basculement de la chaudière au fioul, qui alimente les installations de son siège, vers une chaudière à bois.

100 embauches par an jusqu’en 2025

La société est aussi engagée dans une importante campagne de recrutement, destinée à combler les postes vacants, avec l’objectif de recruter 100 personnes en CDI chaque année jusqu’en 2025. sur tous les sites : des métiers de production principalement, mais aussi des postes administratifs, en comptabilité, en contrôle de gestion, en force de vente et en logistique. L’année dernière, elle a embauché 120 CDI, dont une vingtaine d’apprentis et de stagiaires. Ce renouvellement des générations lui permettra de relever de nouveaux défis, parmi lesquels le renforcement de son activité autour de sa marque fleuron, Roquefort Société. “La consommation du roquefort baisse depuis quelques années, indique Hugues Meaudre. Il fait partie du patrimoine gastronomique français mais la population de ses consommateurs est vieillissante. Nous devons être capables de nous adapter aux attentes des plus jeunes, en leur proposant des produits sous différentes formes, comme du snacking par exemple."

La direction générale de Lactalis a confié une feuille de route à sa filiale aveyronnaise pour redonner une dynamique à Roquefort Société. Elle passera par un plan d’innovation pour les prochaines années.

Ouverture d’un second restaurant

Lactalis AOP & Terroirs, qui vend 54 000 tonnes de produits par an, dont 8 100 tonnes de roquefort, réalise 25 % de son chiffre d’affaires à l’export (Europe, États-Unis, Moyen Orient). Hors export, son activité commerciale se concentre sur la grande distribution et les circuits traditionnels (grossistes, fromagers, crémiers, hôtels, restaurants). En Occitanie, elle travaille avec 987 éleveurs de brebis et 440 éleveurs de vaches, et produit dans l’Aveyron (Roquefort, Saint-Affrique, Réquista, Rodez) et à Massegros (Lozère). À Roquefort, elle développe aussi une activité touristique (1 % de son chiffre d’affaires) : 80 à 90 000 personnes visitent ses caves d’affinage chaque année ainsi que les fermes partenaires qui font découvrir l’amont de la filière. Déjà propriétaire du restaurant “La Cave des Saveurs”, elle ouvrira en juin un second restaurant dans le village.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition