Pyrénées-Orientales

Nautisme

ASV installe un chantier naval pour catamarans à moteur à Canet-en-Roussillon

Par Anthony Rey, le 18 juin 2021

L’entreprise nouvellement créée A Sea Venture (ASV) investit 2,6 millions d’euros dans le développement d’un chantier de catamarans à moteur, sous sa propre marque, au sein du pôle nautique de Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales). Elle prévoit aussi de lancer, dans un deuxième temps, la production de moteurs à hydrogène.

L'un des designs étudiés par A Sea Venture.
L'un des designs étudiés par A Sea Venture. — Photo : Yacht Design Collective

Le pôle nautique de Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales), qui accueille déjà une cinquantaine d’entreprises, compte un fabricant de bateaux supplémentaire. L’entreprise A Sea Venture (ASV), récemment créée par Pascal et Benjamin Canler, annonce son installation dans la ZAC où elle vient de prendre en location près de 500 m2 de bureaux et hangars. Il s’agit d’une première étape dans son projet industriel, visant à bâtir, d’ici la fin 2022, un chantier pour la construction de catamarans à moteur.

Un site dédié à la construction d’une nouvelle gamme

Le futur chantier, situé sur un terrain de 8 200 m2, inclura une zone de construction de 1 900 m2 et une espace de bureaux d’études de 260 m2. ASV investit 2,6 millions d’euros dans cette opération, qui vise à lancer, dans un premier temps, sa propre marque de catamarans. Ces modèles seront pourvus d’une motorisation classique (non-hydrogène), installée inboard et hors-bord.

ASV finalisera, d’ici la fin juillet, le design de son premier modèle, qui affiche une envergure de 11,7 mètres. "Passionné de voile depuis toujours, comme mon père, j’ai acquis la conviction, en fréquentant divers salons professionnels, qu’il reste des opportunités à saisir dans le domaine des catamarans à moteur. Par comparaison, le secteur des monocoques, qui compte de nombreux fabricants, est totalement saturé. Nous voulons jouer la carte du made in France, face aux quelques concurrents chinois produisant des catamarans. Nous proposerons un premier modèle de 11,7 mètres, plus petit que la moyenne du marché, doté d’espaces de vie et de formes originales, afin de le positionner comme un bateau idéal pour les week-ends", raconte Benjamin Canler.

ASV prévoit de lancer la production de ce premier bateau, dans ses installations provisoires, en décembre ou janvier prochains. La production d’un deuxième modèle sous sa marque, d’une longueur de 9 mètres, est prévue dans le courant 2022. Après l’ouverture de son chantier en fin d’année, elle lancera les études pour produire, d’ici 3 à 4 ans, un autre modèle de grande envergure (55 pieds). ASV comptera alors un effectif de 50 personnes, dont 30 ou 35 travaillant à la fabrication.

Des ambitions dans la motorisation à hydrogène

Parallèlement, ASV développera une autre activité sur le même chantier. Son chantier sera doté d’une deuxième ligne de production car elle proposera à d’autres fabricants d’assembler leurs propres bateaux, de toutes tailles (jusqu’à 55 pieds). Benjamin Canler indique que la prospection de clients, qui démarrera à l’ouverture du chantier ASV, s’orientera vers les grands fabricants mais aussi vers les producteurs locaux, installés à Canet-en-Roussillon ou ailleurs sur la côte languedocienne.

Enfin, ASV dispose d’une filiale, ASV Innovation, spécialisée dans le développement de nouveaux concepts. Elle a mis un point un modèle de "bateau connecté", sans autre forme de précision, que le fabricant dévoilera à la mi-septembre. Dans un deuxième temps, la cellule s’activera sur la mise au point d’un moteur de combustion à hydrogène. Il nécessitera encore un an à un an et demi de développement, avant d’être opérationnel et d’être proposé à d’autres fabricants. "La motorisation hydrogène n’étant pas encore assez développée dans le nautisme, nous le destinerons d’abord aux fabricants de navettes et de bateaux de pêche", annonce Benjamin Canler.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition