Pyrénées-Atlantiques

Industrie

Innovation

Trashboard lance son premier skateboard à base de carton recyclé et chutes de carbone d’Airbus

Par Gaëlle Coudert, le 27 juin 2023

La jeune start-up, créée en 2022, s’apprête à commercialiser à l’automne ses premiers skateboards réalisés en carton recyclé et fibre de carbone issue d’un récent partenariat avec Airbus, depuis son atelier de Bayonne. Dans son viseur, le fondateur a déjà d’autres produits qu’il souhaite décliner dans son matériau de prédilection.

François Jaubert a créé la société Trashboard en mai 2022.
François Jaubert a créé la société Trashboard en mai 2022. — Photo : Gaëlle Coudert

Depuis le mois de mars 2023, la SAS Trashboard a posé ses valises au sein de la Technocité, la pépinière de la communauté d’agglomération Pays basque, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Dans son nouvel atelier de 140 m2, la société peaufine sa planche de skateboard réalisée à partir de carton recyclé. Jusque-là, François Jaubert, le fondateur de la start-up, était suivi par Estia Entreprendre, l’incubateur de l’école d’ingénieurs basée à Bidart dédié aux jeunes entreprises à vocation technologique.

L’idée du carton est venue à cet ingénieur et architecte naval pendant la crise du Covid, devant l’accumulation de cartons d’emballage provenant de la multiplication des envois postaux. En un tour de main, il met son produit au point : "des skateboards constitués à 90 % de matériaux recyclés ou biosourcés, fabriqués en France et 100 % recyclables."

Un partenariat avec Airbus

"J’ai beaucoup de connaissances sur la résistance des matériaux. Je travaille sur l’âme (la partie centrale, NDLR) d’un élément composite. J’ai d’abord fabriqué une planche de surf, puis je me suis dit qu’il y avait mieux : le skate. C’est un bon moyen de démarrer parce que c’est très sollicité ; il y a beaucoup de contraintes de flexion et de compression sur un skate", explique le passionné de glisse. "Autre avantage de taille : la possibilité d’obtenir des formes complexes, à la fois concaves et convexes." Après plusieurs prototypes, François Jaubert a officiellement lancé sa société en mai 2022. Une réussite consacrée notamment par l’obtention du prix de l’innovation remis par la communauté d’agglomération en mars dernier. Et surtout par un partenariat avec Airbus, en mai, qui lui fournit des chutes de carbone. "Il ne nous manquait plus que cette fibre recyclée !", se réjouit François Jaubert.

Les skateboards de Trashboard sont fabriqués à partir de 78 % de carton recyclé qui constitue la partie centrale de la planche, recouverte finalement de fibre de carbone - après des essais avec de la fibre de verre - et de résine biosourcée.

Aéronautique et naval en ligne de mire

Le produit final sera commercialisé dès l’automne 2023, avec pour objectif d’en vendre 500 d’ici la fin de l’année en marque propre et d’atteindre ainsi un chiffre d’affaires d’environ 100 000 euros. Le jeune entrepreneur vise également le marché BtoB. "Quelques marques de skate sont déjà intéressées", confie-t-il.

À terme, le fondateur imagine volontiers appliquer la technologie développée par l’équipe de Trashboard à d’autres industries, notamment l’aéronautique ou le naval. "Le skate est un produit démonstrateur", précise François Jaubert qui travaille déjà sur d’autres projets en R & D, comme la fabrication d’une poubelle en carton recyclé. Pour 2024, il souhaiterait embaucher cinq salariés et continuer à se développer pour atteindre un chiffre d’affaires de 3 ou 4 millions d’euros d’ici cinq ans.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition