Calvados

Mécanique

Sofame double sa surface de production

Par Isabelle Evrard, le 01 décembre 2022

Créée il y a vingt-cinq ans, Sofame, PME de 17 salariés, basée à Chouain, spécialisée dans l’usinage de pièces mécaniques unitaires petites et moyennes séries, investit un million d’euros pour agrandir son usine et accueillir de nouvelles machines multitâches.

Loïc Danneville, dirigeant de Sofame, s’est associé avec un autre usineur normand, Leblanc SA et la société Alain Salles pour reprendre l’entreprise ADR Usinage.
Loïc Danneville, dirigeant de Sofame, s’est associé avec un autre usineur normand, Leblanc SA et la société Alain Salles pour reprendre l’entreprise ADR Usinage. — Photo : Isabelle Evrard

Sous-traitant dans l’usinage de pièces mécaniques de précision à destination des secteurs de l’agro-alimentaire, automobile, médical, pharmaceutique, ferroviaire, recherche, naval, Sofame continue de surfer sur une vague de croissance. Après avoir investi deux millions d’euros en 2019 pour acquérir de nouvelles machines, l’entreprise basée à Chouain dans le Calvados, investit cette fois un million d’euros dans l’agrandissement de son usine. "Notre bâtiment de 1 000 m2 n’est plus adapté à notre production. L’atelier arrive à saturation, il nous faut pousser les murs", confirme Loïc Danneville, directeur et fondateur de la société en 1997. L’entreprise, qui enregistre un chiffre d’affaires de 2,3 millions d’euros en 2022, a donc fait l’acquisition du terrain de 850 m2 jouxtant l’usine. "Le permis de construire est signé et le terrassement démarré. Le bâtiment devrait être opérationnel à l’été 2023", précise le dirigeant qui a voulu axer sa démarche de développement sur la RSE. "Le nouveau bâtiment sera équipé de panneaux photovoltaïques, ce qui nous permettra de limiter nos dépenses énergétiques et d’acquérir une certaine autonomie", précise le dirigeant qui profite de ce chantier pour restructurer la partie administrative de son entreprise et pour améliorer le confort de travail de ses 17 salariés. De nouvelles machines multi-tâches, dotées d’intelligence artificielle, doivent également arriver dans l’usine dès 2023.

Croissance externe partagée

Misant sur la complémentarité des savoir-faire, Sofame s’est allié en 2021, avec un autre usineur normand, Leblanc SA (19 salariés ; 2,8 M€ de CA ; Beaumont-Hague, Manche) et la société Alain Salles (Monts en Bessin), pour reprendre ensemble l’entreprise ADR Usinage basée à Saint-Désir (Calvados). Spécialisée dans l’aluminium avec des clients dans l’aéronautique, l’électronique ou encore la compétition automobile, ADR Usinage (2,5 M€ en 2020), dotée d’équipements similaires et affichant une même philosophie d’entreprise, offre une complémentarité des savoir-faire à ses repreneurs. "Nous cherchions à mener une opération de croissance externe, mais l’investissement était lourd pour une PME comme la nôtre, d’où cette acquisition à trois entreprises. Cette opération commune nous permet de partager des expériences et de sortir de notre isolement", explique Loïc Danneville. La présidence d’ADR Usinage est confiée à Arnaud Buret, président de Leblanc SA et la direction du site est assurée par Florian Gauquelin, issu du domaine de l’usinage dans l’automobile. Avec cette reprise, les dirigeants souhaitent poursuivre leur diversification sectorielle : "Grâce à cette acquisition, notre réseau s’agrandit et cela nous confère une inertie plus importante", confirme le dirigeant de Sofame. L’aéronautique figure au premier rang des secteurs ciblés. "Nous nous tenons prêts pour rebondir sur ce secteur lorsque les signaux seront au vert. À cette fin, nous avons obtenu notre certification EN 9100, dédiée à l’aéronautique, en 2019", souligne Arnaud Buret, président de Leblanc SA et d’ADR Usinage.
Bénéficiant d’une croissance technique et financière, Sofame assure pouvoir se projeter sur les "quinze prochaines années".

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition