Calvados

Défense

Récompensée à Eurosatory, Starnav vise l'export

Par Sébastien Colle, le 20 septembre 2018

Lauréate du prestigieux prix AAT-Ingénieur général Chanson, lors du dernier salon Eurosatory, pour son système de réglage optique des armes, Starnav souhaite exporter son innovation.

Georges Lamy au Rousseau, fondateur de Starnav (à droite), accompagné de Thomas Parias, président de Sominex, sur le salon Eurosatory, le 12 juin, lauréat du prix AAT-ingénieur général Chanson.
Georges Lamy au Rousseau, fondateur de Starnav (à droite), accompagné de Thomas Parias, président de Sominex, sur le salon Eurosatory, le 12 juin, lauréat du prix AAT-ingénieur général Chanson. — Photo : Sébastien Colle

Emmenée au salon Eurosatory 2018 par la filière Normandie AeroEspace avec une quinzaine d’autres entreprises, Starnav (Chicheboville) a eu l’heureuse surprise d’être distinguée par le prestigieux prix AAT-Ingénieur général Chanson pour son système de réglage optique des armes baptisé « Rapace ». Organisé par l’association de l’Armement terrestre, le prix AAT distingue des travaux d’intérêt majeur pour les équipements de défense : « Le 45e prix AAT récompense les travaux innovants du système Rapace qui apporte une solution pertinente et opérationnelle au problème du réglage des armes en opération », expliquait Jean Hamiot, président de l’AAT, lors de la cérémonie de remise de prix, le 12 juin dernier.

Demande de l'armée française

Développé et commercialisé par Starnav, spécialiste de l'extraction de données géométriques à partir d'images et développeur d'applications pour le secteur ASD (aéronautique, spatial, défense), en collaboration avec l'entreprise normande Sominex (Bayeux) pour les aspects de réalisation mécanique et électronique, Rapace répond à une demande de l'armée française. « Rapace est beaucoup plus précis que des systèmes laser et il donne la possibilité d'archiver les réglages en enregistrant les configurations des tireurs », explique Georges Lamy au Rousseau, fondateur de Starnav (500 000 € de C.A, 7 salariés). Sélectionné par la Direction générale de l'armement via le dispositif RAPID (régime d'appui à l'innovation duale), Rapace est actuellement utilisé par les forces spéciales de l'armée française.

Une récompense qui permet de viser l’export

Georges Lamy au Rousseau, ancien des forces spéciales et de la DGA, souligne l’enjeu pour sa société d’avoir pu commencer à équiper les forces spéciales françaises avec son système de réglage numérique : « C'est une référence mondiale qui peut nous permettre d'ouvrir les portes de marchés à l'export. Le réglage des armes est un vrai problème pour les armées et Rapace apporte une solution rapide, précise, discrète et personnalisée », se félicite l'heureux lauréat du prix AAT.

Basé sur des méthodes de traitement d'image et utilisant une interface homme machine dédiée, Rapace permet au soldat d'assurer le réglage de son arme sans tir et d'enregistrer les caractéristiques de tir de plusieurs tireurs. Mais pour conquérir de nouveaux marchés et proposer un prix accessible (le système s’affiche à un coût proche de 10 000 € l’unité), Starnav travaille au développement d'une nouvelle version, moins onéreuse, capable d'équiper les unités de l'Armée de Terre : « Nous travaillons sur un système d'usinage plastique afin de réduire les coûts. C'est potentiellement un très gros marché pour nous avec à la clé la vente d’au moins cinq unités Rapace par régiment. Potentiellement ce sera notre plus gros marché. Et nous avons des marques d’intérêts de la part d’armées étrangères », s'enthousiasme Georges Lamy au Rousseau.

Georges Lamy au Rousseau, fondateur de Starnav (à droite), accompagné de Thomas Parias, président de Sominex, sur le salon Eurosatory, le 12 juin, lauréat du prix AAT-ingénieur général Chanson.
Georges Lamy au Rousseau, fondateur de Starnav (à droite), accompagné de Thomas Parias, président de Sominex, sur le salon Eurosatory, le 12 juin, lauréat du prix AAT-ingénieur général Chanson. — Photo : Sébastien Colle

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture