Normandie

Énergie

Normandie Energies reste sur le front pendant la crise

Par Isabelle Evrard, le 07 mai 2020

Normandie Énergies, la filière dédiée au mix énergétique normand, s’est pleinement mobilisée pour assurer la continuité de mission de service public et a contribué par ses initiatives solidaires, à la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

« Valérie Rai Punsola, DG de Normandie Energies, accueillie par Pierrick Bernard, Business Excellence Manager chez Biocombustibles, lors de la distribution des masques de protection ».
Valérie Rai Punsola, DG de Normandie Energies, accueillie par Pierrick Bernard, business excellence manager chez Biocombustibles, lors de la distribution des masques de protection  — Photo : © Normandie Energies

Avec 36 000 emplois directs et indirects et 1 400 entreprises, la Normandie est la première région énergétique française et la première région européenne de production d’énergie.

Si la consommation d’électricité en Normandie est, depuis la mise en place du confinement, 15 à 20 % inférieure en moyenne au niveau habituellement constaté (une baisse équivalente au niveau national), la filière normande de l’énergie reste mobilisée pendant la crise sanitaire. « Même si les petites et moyennes entreprises ont eu davantage de difficultés à maintenir leur activité, la filière a continué à fonctionner », note Alban Verbecke, président de Normandie Énergies. La filière dédiée au mix énergétique normand, organisée en 4 pôles (nucléaire, pétrole & gaz, énergies renouvelables et nouveaux usages de l’énergie) compte 230 membres, dont 60 % de PME ainsi que les majors de l'énergie (notamment Total, ENGIE, GRDF, Orano...) « Les entreprises se sont pleinement mobilisées pour assurer une continuité de mission de service public permettant l’alimentation en énergie du territoire français que ce soit en électricité, gaz, diesel, essence, ou en chaleur ».
Normandie Énergies, avec l’aide de la Région Normandie, a ainsi équipé les salariés des entreprises en masques de protection : « 200 000 ont déjà été distribués pour notre filière, en priorité pour les petites entreprises », affirme le Président.
La filière participe chaque semaine à une réunion de veille avec le SGAR (Secrétariat Général pour les Affaires régionales) et la Région dans le but de faire remonter les difficultés rencontrées par les entreprises et de les orienter vers les dispositifs de soutien mis en place par la Région Normandie, l’État et leurs partenaires. Les problématiques les plus fréquentes touchent les délais de paiement, l’acheminement des matières premières et l’accueil des techniciens en cas de déplacement sur des chantiers.

Actions solidaires

Outre la continuité du service, bon nombre d’entreprises de toutes tailles membres de la filière Normandie Énergies ont voulu apporter leur pierre à l’édifice dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 par des actions solidaires.

Alban Verbecke, Président de Normandie Energies: « Même si les petites et moyennes entreprises ont eu plus de difficultés à maintenir leur activité, la filière a continué à fonctionner ».
Alban Verbecke, Président de Normandie Energies: « Même si les petites et moyennes entreprises ont eu plus de difficultés à maintenir leur activité, la filière a continué à fonctionner ». - Photo : © Normandie Energies

Ainsi, pour faciliter le télétravail des agents de Caux Seine Agglo, la plateforme de pétrochimie ExxonMobil (2 250 salariés) de Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime) a prêté à la collectivité intercommunale 90 ordinateurs portables. ExxonMobil s’est aussi mobilisé pour identifier les stocks existants de matériels non indispensables actuellement pour les opérations du site et faire don de surblouses en papier et de combinaisons jetables aux hôpitaux et EHPAD.

La start-up Green Systèmes (Saint-Romain-de-Colbosc), spécialisée dans les développements logiciels et électroniques dédiés à l’optimisation de la performance énergétique des bâtiments, équipements et process, propose, quant à elle, aux entreprises d’accéder et d’analyser gratuitement leur courbe de charge pour vérifier que tous leurs appareils électriques sont bien éteints au bureau en leur absence.

Altigard, basée à Bretteville-sur-Odon (Calvados), spécialiste de la sécurité en hauteur et des EPI à ces fins, a quant à lui, fait évoluer sa structure pour proposer à son réseau de connaissance le masque de confinement LTC développé en un temps record par la PME Les tissages de Charlieu (Loire).

Spécialiste de la gestion durable des bâtiments, l’équipe Idex Nord Normandie, basée à Petit-Quevilly (Seine-Maritime) accompagne le CHU Amiens Picardie dans le développement de sa capacité d’accueil des malades du Covid-19. Les équipes interviennent pour réaliser la modification des paramètres aérauliques de l’ensemble des chambres de réanimation et des nouveaux services d’accueil des patients infectés, mais aussi pour le remplacement très régulier des filtres sur les installations de traitement d’air pour maintenir une qualité d’air optimale.

Pour Alban Verbecke, il ne faut pas s’arrêter là et aller plus loin. « Nous devons continuer à nous mobiliser et faire un pas supplémentaire. Les grands acteurs doivent s’engager aux côtés des plus petites structures pour redonner une dynamique positive à notre belle filière du mix énergétique normand. » Et pour encourager ce souffle porteur, Normandie Énergies envisage, dès la sortie de crise, de programmer de grands événements pour « se recentrer sur le business, développer des opportunités et générer de la solidarité. »

 
« Valérie Rai Punsola, DG de Normandie Energies, accueillie par Pierrick Bernard, Business Excellence Manager chez Biocombustibles, lors de la distribution des masques de protection ».
Valérie Rai Punsola, DG de Normandie Energies, accueillie par Pierrick Bernard, business excellence manager chez Biocombustibles, lors de la distribution des masques de protection  — Photo : © Normandie Energies

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail