Normandie

Transport

La Normandie aura son premier car à hydrogène en 2022

Par Isabelle Evrard, le 16 juin 2021

Dans la continuité du plan Normandie Hydrogène, le projet Nomad Car Hydrogène se concrétise et offre à la Normandie l’opportunité de devenir la première région à transporter des passagers en autocar hydrogène sur la ligne régulière Evreux-Rouen.

Sur le Bus Nomad Car Hydrogène, le moteur thermique diesel sera remplacé par un moteur électrique alimenté par une pile à combustible qui transforme l'hydrogène en électricité.
Sur le Bus Nomad Car Hydrogène, le moteur thermique diesel sera remplacé par un moteur électrique alimenté par une pile à combustible qui transforme l'hydrogène en électricité. — Photo : Transdev

Initié par Transdev Normandie (234 M€ de CA / 3 400 salariés) et mené pendant 2 ans en coopération avec une douzaine d’acteurs institutionnels, industriels et universitaires, Nomad Car Hydrogène est le premier projet au monde de rétrofitage (opération consistant à adapter des pièces pour un besoin nouveau) d’un autocar thermique diesel en autocar électrique hydrogène. Le rétrofit sera effectué sur un car Iveco de modèle Crossway de plus de 5 ans appartenant à la flotte de TransDev Normandie. Sur ce projet, le moteur thermique diesel sera remplacé par un moteur électrique alimenté par une pile à combustible qui transforme l’hydrogène en électricité. Le véhicule ainsi "transformé" disposera d’une autonomie prolongée de 450 km (soit + 30 % par rapport à un car électrique classique), sera silencieux et ne rejettera que de la vapeur d’eau.
En amont de l’exploitation, le logiciel de la station EAS HyMob du Vieil-Evreux, propriété du SIEGE 27 (Syndicat intercommunal de l’électricité et du gaz de l’Eure), sera mis à jour par Atawey, entreprise savoyarde spécialisée dans la fabrication de stations & bornes de recharge en hydrogène vert, afin de permettre la recharge quotidienne du car prototype sans perturber la recharge des véhicules légers.

Premiers passagers en 2022

Quatorze partenaires (dont Crédit Agricole Normandie Seine, Engie Normandie, INSA Rouen, Le Dôme Caen…) collaborent à ce projet innovant qui s’inscrit dans la continuité du Plan Normandie Hydrogène lancé en octobre 2018 par la Région Normandie et doté d’une enveloppe de 15 millions d’euros sur trois ans. "La raréfaction des ressources et les objectifs de réduction des émissions de CO2 rendent indispensable l’expérimentation de nouvelles solutions de mobilité permettant d’avoir un impact sur tout le cycle de vie des véhicules. Ce projet, de ce point de vue, sera le premier à concrétiser ces objectifs", commente Marc Charlet, directeur général de NextMove, pôle de compétitivité normand dédié à l’industrie automobile et aux mobilités, et qui a labellisé le projet Nomad Car Hydrogène.

Après un test de roulage sans voyageurs, prévu au cours du 4e trimestre 2021, le car sera ensuite mis en service au second trimestre 2022, pour une phase d’exploitation en conditions réelles avec des passagers, sur la ligne régulière Nomad Car Express Rouen-Evreux.

Sur le Bus Nomad Car Hydrogène, le moteur thermique diesel sera remplacé par un moteur électrique alimenté par une pile à combustible qui transforme l'hydrogène en électricité.
Sur le Bus Nomad Car Hydrogène, le moteur thermique diesel sera remplacé par un moteur électrique alimenté par une pile à combustible qui transforme l'hydrogène en électricité. — Photo : Transdev

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail