Normandie

Réseaux

La Cosmetic Valley enrichit son réseau

Par Isabelle Evrard, le 16 février 2018

Vingt-sept nouveaux membres, dont trois en Normandie, ont intégré la Cosmetic Valley. Le réseau, qui a vocation à accompagner le développement de la filière parfumerie-cosmétique, a créé tout récemment un bureau régional à Caen. Les premières rencontres de la filière normande ont eu lieu, mardi 3 février, en présence de nombreux chefs d’entreprises.  

La Normandie compte plus de 200 entreprises dont l’activité touche à la filière parfumerie-cosmétique
La Normandie compte plus de 200 entreprises dont l’activité touche à la filière parfumerie-cosmétique — Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Créée en 1994, labellisée pôle de compétitivité en 2005, Cosmetic Valley mobilise un réseau de 1 500 entreprises au niveau national, dont 90 % de PME-TPE et une centaine de grandes marques. « La Normandie compte plus de deux cents entreprises exerçant leur activité dans la filière parfumerie-cosmétique pour un chiffre d’affaires global de 6,8 milliards d’euros », confirme Jean-Luc Ansel, le fondateur et directeur général de la Cosmetic Valley. « Nous totalisons plus de 300 M€ de projets de recherche en cours, dont 50 M€ rien que pour la Normandie ».

Le conseil d’administration de la Cosmetic Valley réuni le 2 février à Chartres, a validé l’adhésion de 27 nouveaux membres, dont trois en Normandie : Melisana à Magny-le-Désert (Orne), Opuntia à Bernay (Eure) et les Laboratoires Moulin Royal Cosmetics à Hérouville-Saint-Clair (Calvados).

Le début de l’année 2018 a également été marqué par l’ouverture d’un nouveau bureau, à Bordeaux (Nouvelle Aquitaine).

La sécurité, axe phare de la Normandie

Au vu de cette dynamique territoriale, le réseau a installé un bureau régional Normandie à Caen en septembre 2017. Objectif : « optimiser l’accompagnement des entreprises de la filière et créer des synergies ensemble. » Première action concrète, l’organisation d’une rencontre professionnelle régionale à Caen en présence de quelque 120 participants et de la nouvelle responsable du bureau caennais, Florance Clouard, chargée d’accompagner les entreprises dans le montage de leurs projets d’innovation, mais aussi à l’export. Avec une priorité, développer le domaine d’excellence de la région : la sécurité. « La Normandie affiche une concentration de savoir-faire sur le thème de la sécurité, notamment avec @email, une plateforme dédiée à la mesure de la sécurité sanitaire et de l’innocuité des produits cosmétiques inauguré en octobre dernier à Evreux », explique Florence Clouard. La ville d’Evreux abrite également le Cosmétolab, premier pilote industriel dédié à la stérilisation de produits cosmétiques.

Témoignages

Au cours de cette rencontre, quatre entreprises ont témoigné de leur savoir-faire et de leur projets de développement  devant l’assemblée.

- Boutaux Packaging spécialiste des cartonnages haut de gamme basé à Mâle (Orne) : l’entreprise qui totalise 4,5 M€ de chiffre d’affaires emploie 35 salariés. Spécialiste des cartonnages haut de gamme, elle souhaite axer son développement sur la cosmétique. « Actuellement, 60 % de notre production est consacré à l’édition mais nous nous spécialisons de plus en plus dans le packaging pour les cosmétiques », assure David Da Costa, en charge du développement commercial. Boutaux Packaging, qui vient d’être racheté par le groupe AFD, enregistre 33 millions de produits par an.

De g. à dr. : Jean-Luc Ansel, directeur général de la Cosmetic Valley et Patrice Robert, directeur du site de Jacomo à Deauville
De g. à dr. : Jean-Luc Ansel, directeur général de la Cosmetic Valley et Patrice Robert, directeur du site de Jacomo à Deauville - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

- Jacomo, filiale du groupe Sarbec Cosmetics, située à Deauville, assure le développement et la mise en flacons de parfums et de produits cosmétiques sur son site de 17 000 m2. 120 salariés oeuvrent à la production de 20 millions d’unités chaque année. « Notre chiffre d’affaires s’est élevé en 2017 à 13 M€. Notre objectif est de le doubler en deux ans », commente Patrice Robert, directeur du site de Deauville. Après l’embauche de 18 CDI l’an passé, Jacomo envisage de recruter 15 nouveaux CDI en 2018.

- Les Laboratoires Gilbert, implantés en Normandie (Caen) et en Bretagne, assurent la fabrication et la commercialisation d’une trentaine de marques, telles que Algotherm, Laino, Le comptoir Aroma… « Notre objectif est de puiser dans les ressources naturelles du terroir », confirme Sylvie Chopin, directrice R&D. L’entreprise a totalisé un chiffre d’affaires de 180 M€ dont 30 % à l’international et emploie et 1000 collaborateurs.

Patrick Neyt, fondateur de la Savonnerie de la Chapelle.
Patrick Neyt, fondateur de la Savonnerie de la Chapelle. - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

- De taille plus modeste, La Savonnerie de la Chapelle installée à Bellême (Orne) a été créée en 2013 par Isabelle et Patrick Neyt. L’entreprise, qui emploie quatre salariés, connaît une croissance constante : « Nous fabriquons des savons selon une méthode de saponification à froid. Nous sommes une des seules entreprises à pouvoir le réaliser à une échelle semi-industrielle avec une capacité pouvant aller jusqu’à 500 kilos par jour », explique Patrick Neyt. Un tiers de la production part à l’export vers la Chine, le Chili, la Nouvelle Zélande et l’Australie.

Date à retenir: l’assemblée générale de la Cosmetic Valley se tiendra le 28 juin, à Val-de-Reuil (Eure)

La Normandie compte plus de 200 entreprises dont l’activité touche à la filière parfumerie-cosmétique
La Normandie compte plus de 200 entreprises dont l’activité touche à la filière parfumerie-cosmétique — Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture