Calvados

Mécanique

Cap Profilé investit dans une usine connectée

Par Isabelle Evrard, le 13 juin 2019

Spécialiste de l’usinage de profilés grande longueur, la société Cap Profilé se dote d'une nouvelle usine dans le Calvados. Grâce à ses nouveaux bâtiments, elle compte augmenter sa capacité de production et passer à l’industrie 4.0.

Marc Sevestre, PDG de Cap Group, et Samuel Guérin, directeur général de Cap Profilé, sur le nouveau site, en cours de réhabilitation à Moult
Marc Sevestre, PDG de Cap Group, et Samuel Guérin, directeur général de Cap Profilé, sur le nouveau site, en cours de réhabilitation à Moult. — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Installé à Lisieux depuis 2004, Cap Profilé, une filiale de Cap Group, spécialiste de l’usinage de profilés grande longueur en alliage d’aluminium, fabrique des pièces à destination des secteurs de l’industrie aéronautique (pour Safran ou Thalès), médicale et automobile. Avec une croissance de 20 % du chiffre d’affaires depuis cinq ans (8 M€ en 2018), l’entreprise se trouve aujourd’hui coincée dans ses bâtiments de 4 500 m2, devenus trop exigus pour asseoir son développement. « Nous avions déjà concrétisé deux extensions sur le site d’origine qui est aujourd’hui saturé », explique le PDG du groupe, Marc Sevestre. Le choix s’est donc porté sur un bâtiment de 8 200 m2, à Moult, aux portes de Caen, dans l’ancien bâtiment de la société Koyo Berings, à l’abandon depuis quatre ans. « C’est l’occasion pour nous de rassembler nos forces près du siège de notre maison mère, basé à Argences, avec un accès direct sur l’autoroute A 13. Le nouveau site dispose, en outre, d’une emprise de 30 000 m2 qui nous permettra de nous étendre, si besoin, au fur et à mesure de notre développement », confie Samuel Guérin, directeur général de Cap Profilé. Le terrain et le bâtiment, acquis pour 3,7 M€, sont en cours de réhabilitation et devraient être opérationnels fin 2019 pour pouvoir accueillir la totalité des quelque 60 salariés de Cap Profilé.

Doubler le chiffre d’affaires

Cap Profilé profite de ce déménagement pour s’équiper de machines plus modernes et développer une véritable industrie 4.0 appliquée à tous les postes. L’entreprise, qui a notamment développé un procédé innovant de soudage par malaxage, a investi 3 millions d’euros dans des nouvelles machines connectées. Notamment, un centre d’usinage ultra-moderne connecté pour la maintenance et l’exploitation, des tablettes tactiles à chaque poste de travail, l’installation de la robotique pour les tâches pénibles, et l’automatisation de la partie contrôle. « Ces machines vont nous permettre d’intervenir en temps réel et donc de gagner en productivité », explique le directeur général. Pour ces différents investissements, Cap Profilé a reçu une prime d’aménagement du territoire de l’État de 300 000 €, une aide de la Région Normandie de 100 000 €, deux prêts à taux zéro du Département et de la Région ainsi qu’une aide de la Communauté de Communes Val-ès-Dunes. Grâce à ces nouveaux équipements, Cap Profilé espère multiplier son chiffre d’affaires par deux d’ici trois ans et atteindre les 15 millions d’euros.

Une trentaine d’emplois à la clé

L’entreprise s’est engagée à embaucher une trentaine de nouveaux salariés opérateurs, régleurs à commande numérique, et contrôleurs d’ici trois ans. Anticipant les difficultés de recrutement récurrentes dans son domaine d’activité, Cap Profilé envisage de monter son propre centre de formation sur le site de Moult : « Nous sommes en phase d’étude du projet avec Normandie AeroEspace. Si tout va bien, nous pourrions accueillir nos futurs stagiaires en formation au printemps 2020 », annonce Marc Sevestre. Une vingtaine de personnes pourraient être formées dans un premier temps.

Marc Sevestre, PDG de Cap Group, et Samuel Guérin, directeur général de Cap Profilé, sur le nouveau site, en cours de réhabilitation à Moult
Marc Sevestre, PDG de Cap Group, et Samuel Guérin, directeur général de Cap Profilé, sur le nouveau site, en cours de réhabilitation à Moult. — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.