Morbihan

Banque

Comment le Crédit Agricole du Morbihan conserve son leadership

Par Ségolène Mahias, le 29 avril 2019

Le Crédit Agricole du Morbihan fait le choix de revoir son modèle. La banque mise sur un maintien de son organisation physique tout en accélérant sur le digital. Amorcée en 2018, l'orientation est plus que confirmée en 2019 sur fond de résultats en hausse. Le financeur devient aussi investisseur avec le lancement du fonds Morbihan Expansion.

Hervé Le Floc'h, président, et Pierre-Louis Boissière, directeur général du Crédit Agricole du Morbihan.
Le Crédit Agricole du Morbihan, dirigé par Hervé Le Floc’h, président, et Pierre-Louis Boissière, directeur général, est conforté dans sa stratégie par des résultats 2018 en hausse. — Photo : Crédit Agricole du Morbihan

À l’heure des banques en ligne et de la montée de la digitalisation, le Crédit Agricole du Morbihan a fait le choix d'une autre stratégie. Nom de code : 100 % humain, 100 % digital. « Nous optons pour maintenir notre réseau de 32 agences et nos 80 points de vente et, en parallèle, nous mettons l'accent sur la digitalisation avec l’intégration de la robotisation et de l’intelligence artificielle », détaille Pierre-Louis Boissière, directeur général du Crédit Agricole du Morbihan, qui emploie 1 062 salariés.

Et les clients semblent plutôt réceptifs quant à cette orientation. 61 % des contrats de l’établissement morbihannais sont désormais dématérialisés. « Cela nous confirme dans nos convictions,  entre le besoin d’aller en agence pour avoir du conseil et la possibilité de suivre ses comptes voire de signer des contrats depuis chez soi », résume Hervé Le Floc’h, président de la caisse régionale.

Se différencier

En 2019, la banque entend poursuivre sur cette voie en déployant plus encore ce modèle. Elle choisit de l’étendre au patrimoine, avec la possibilité pour le client de coconstruire son projet avec son conseiller sur un outil partagé. « Nous renforçons ainsi notre différenciation par rapport à nos concurrents », plaide Hervé Le Floc’h. L’orientation choisie par le Crédit Agricole du Morbihan se traduit déjà en termes de résultats, qui sont à la hausse en 2018. Avec 1,5 milliard d'euros de crédits distribués dans le département l'an dernier, la banque conforte sa place de premier acteur financier du territoire.

Du côté des crédits, l’établissement enregistre une baisse de 12,6 % sur le marché de l'habitat pour les particuliers. « En 2017, le marché avait été très actif du fait des nombreuses démarches de renégociation », relativisent les dirigeants. Sur le volet des crédits accordés aux acteurs économiques, les réalisations de crédits sont en baisse de 10 % auprès des professionnels (professions libérales, artisans…) quand ils sont en hausse de 32 % auprès des entreprises et stables pour les agriculteurs. « Nous avons observé des reports d'investissements de 2017 à 2018 mais le marché des entreprises est dynamique. Les tickets unitaires sont importants », détaille Olivier Houssay, directeur des crédits et du marché des entreprises. 

Banquier et investisseur

Dans le même temps, le Crédit Agricole du Morbihan a renforcé son ratio de solvabilité, qui atteste de la solidité financière d'une banque. Il a atteint 19,3 % en 2018 contre 16,7 % en 2017. Au final, le produit net bancaire social est de 207,4 M€ pour l'exercice 2018, en progression de 2,4 %. Après un impôt sur les sociétés de 13,5 M€, le résultat net social atteint 38,2 M€ en hausse de 5,7 %.

Dans la continuité du Village by CA Morbihan qui a vu le jour en 2018, la banque se diversifie en lançant le fonds Morbihan Expansion. Doté d'1,2 million d'euros, il vise à « aider les entreprises qui ont vocation à renforcer leurs structures financières et pas uniquement des start-up. Nous sommes là dans une position d'investisseurs et non de banquiers. » Des dossiers d'entreprises locales sont déjà l'étude. Les premiers investissements interviendront en fin d'année.

Hervé Le Floc'h, président, et Pierre-Louis Boissière, directeur général du Crédit Agricole du Morbihan.
Le Crédit Agricole du Morbihan, dirigé par Hervé Le Floc’h, président, et Pierre-Louis Boissière, directeur général, est conforté dans sa stratégie par des résultats 2018 en hausse. — Photo : Crédit Agricole du Morbihan

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture