Var

Réseaux

TVT Innovation : « Nous avons besoin de montrer que Toulon a changé »

Par Hélène Lascols, le 29 novembre 2018

Cette année, TVT Innovation a fêté ses trente ans. Elle a aussi ajouté une nouvelle corde à son arc en devenant agence de développement économique de la Métropole toulonnaise. Rencontre avec son directeur général, Patrick Valverde, qui œuvre avec ses équipes pour offrir un environnement toujours plus propice à la création et au développement de l'entreprise innovante.

Patrick Valverde, directeur général de TVT Innovation.
Pour Patrick Valverde, directeur général de l'agence de développement économique de Toulon TVT Innovation, si "la métropole toulonnaise a longtemps été inexistante à l'extérieur, elle offre aujourd'hui des outils mais aussi un cadre de vie exceptionnel aux salariés et entrepreneurs." — Photo : TVT Innovation

Au cours des trois dernières décennies, en quoi TVT Innovation a transformé l’écosystème toulonnais ?

Patrick Valverde : En mettant en avant qu’ici comme ailleurs il y avait de l’innovation. Nous avons travaillé pour offrir à toutes les personnes qui entreprennent un environnement de meilleure qualité sur les champs de la formation, de la R&D, de l’hébergement, de l’accompagnement. En 30 ans, le nombre d’étudiants est passé de 3 000 à 15 000 à Toulon. Les mètres carrés destinés à l’accueil d’entreprises sont passés de 360 à 1 400. Nous avons intégré 70 entreprises dans nos programmes d’accompagnement depuis quatre saisons. TVT c’est désormais 600 membres, trois communautés, des réseaux professionnels et plus de 200 événements par an. Enfin, nous avons su mettre en avant nos entrepreneurs, qui nous le rendent bien puisque parmi les 23 membres de notre conseil d’administration, douze d’entre eux sont des chefs d’entreprise suivis par TVT. Par nos actions, nous n’avons pas changé les caractéristiques économiques de Toulon, mais nous avons modifié son image et son climat. Désormais, un Toulonnais peut faire ses études dans sa ville, il peut y revenir, entreprendre ou intégrer des sociétés dynamiques. Dans le même temps, Toulon a changé dans sa composition physique : elle est plus ouverte et plus agréable qu’avant, elle regorge de lieux privés et publics qui favorisent l’esprit d’entreprise et la créativité. L’entrepreneuriat a aussi changé de visage : chaque entrepreneur qui se lance veut agir sur son environnement, sur la société, sur son avenir.

Si vous ne deviez retenir qu’un seul événement qui a marqué l’économie toulonnaise au cours des trente dernières années, quel serait-il ?

P.V. : C’est difficile mais j’aurais tendance à citer spontanément la création des écoles d’ingénieurs… Car cela a été difficile et leur implantation a été tout un symbole : Toulon devenait une ville attractive, une ville capable de changer et à partir de laquelle il était possible de créer. Cette décision a au moins changé la vie de plusieurs milliers de jeunes.En trente ans, toutes les initiatives s’additionnent. En matière de développement économique, on ne sait jamais ce qui va être déterminant cinq, dix, voire quinze ans plus tard.

En 2018, TVT Innovation est aussi devenue l'agence de développement économique de la Métropole. Quelles sont vos ambitions ?

P.V. : Nous voulons imaginer un modèle qui ressemblerait davantage à celui de l’Agence Régionale pour l'Innovation et l'Internationalisation des Entreprises, un modèle inscrit dans la durée. Cette mission, nous entendons la jouer collectivement en y impliquant tous les acteurs et entrepreneurs qui font l’écosystème. L’innovation, le numérique, l’entrepreneuriat font désormais partie intégrante de l’argumentaire de la métropole. En termes de crédibilité, cette cohérence d’image est déjà primordiale. Une signature et une marque seront dévoilées en 2019.

Quel est l’enjeu principal de cette nouvelle mission ?

P.V. : Nous avons besoin de montrer que Toulon a changé. Nous devons porter cette parole en Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur, en France, à l’étranger mais aussi chez nous : les Toulonnais doivent avoir confiance dans les capacités de leur territoire. A l’extérieur, la métropole toulonnaise a longtemps été inexistante. Aujourd’hui, nous avons les moyens de nous montrer : dans un contexte désormais global, la métropole offre des outils mais aussi un cadre de vie exceptionnel aux salariés et entrepreneurs.

La métropole, TVT Innovation et ses partenaires auront demain Chalucet, un lieu unique et innovant pour renforcer l’attractivité de Toulon.  

P.V. : En effet, Chalucet devient le quartier de la créativité et de la connaissance de la métropole (livraison fin 2019). Il concentrera actions et savoir-faire. TVT Innovation restera à la Maison de l’innovation mais occupera aussi deux niveaux à Chalucet. Dans la continuité de notre labellisation French Tech sur les thématiques "EdTech" (contenus et services numériques pour l’éducation et la formation, NDLR) et "Entertainment", nous voulons profiter de ce nouvel espace pour mettre en œuvre des lieux de formation partagés. Nous voulons travailler sur un espace original et innovant.

TVT Innovation développe aussi d’autres outils collaboratifs ?

P.V. : Oui, à l’image de System Factory, une initiative conjointe du Pôle Mer Méditerranée et de TVT Innovation dont l’ambition est de créer une plateforme favorisant les connexions entre grandes entreprises et PME, les partages de connaissances, voire des réponses communes à des appels d’offres. Dans la même philosophie, nous allons lancer SeatyLab, un lieu de démonstration et de réflexion sur la ville de demain et les solutions intelligentes au service des usagers. A travers un inventaire, des ateliers de cocréation et de codéveloppement, nous voulons proposer et prototyper des solutions autour de la smart city. De grands groupes ont déjà manifesté leur intérêt, comme Veolia, GRDF, Orange. À terme nous souhaitons que SeatyLab génère des prestations de service avec son propre modèle économique. L’idée globale est d’essaimer, de faire naître des outils qui correspondent à un vrai besoin pour que la globalisation ne passe pas à côté des territoires.

Depuis juillet 2016, quelles sont les retombées de la labellisation French Tech ?

P.V. : Elle a été un accélérateur de notoriété, y compris en local. Nous nous sommes battus pour avoir le label. Tous les acteurs se sont pris au jeu, faisant émerger un collectif fort. Nous avons misé sur les thématiques Edtech et Entertainment pour coller au mouvement de la métropole et mettre en lumière des équipements hors du commun, notamment les 900 m² de Télomedia, plateforme de production audiovisuelle et numérique. Dès 2019, nous réaliserons un premier événement, de portée nationale et internationale, à la croisée des industries créatives, du numérique et de l’entreprise.

Patrick Valverde, directeur général de TVT Innovation.
Pour Patrick Valverde, directeur général de l'agence de développement économique de Toulon TVT Innovation, si "la métropole toulonnaise a longtemps été inexistante à l'extérieur, elle offre aujourd'hui des outils mais aussi un cadre de vie exceptionnel aux salariés et entrepreneurs." — Photo : TVT Innovation