Région Sud

Investissement

Tertium Management veut investir davantage avec son nouveau fonds

Par Rémi Baldy, le 03 juillet 2018

Tertium Croissance, deuxième véhicule d'investissement de Tertium Management, ambitionne de développer un portefeuille d'une quinzaine de sociétés régionales avec une participation moyenne de 4 à 5 millions d'euros.

De gauche à droite : Marc Brière (Arkéa), Didier Parakian (adjoint au maire de Marseille délégué à l'économie), Pierre Grand-Dufay (Tertium), Stéphane Assuied (Tertium), Stéphane Bauw (Directeur régional AG2R La Mondiale, investisseur du fonds), Sébastien Didier (CEPAC). — Photo : Rémi Baldy/Le Journal des Entreprises

Après Tertium I, voici Tertium Croissance, le deuxième fonds d’investissements de la société de Pierre Grand-Dufay et Stéphane Assuied : Tertium Management. L’objectif de cet outil est de se doter de 60 millions d’euros d’ici la fin de l’année. Un premier tour de table a d’ores et déjà permis de récolter 20 millions d’euros principalement auprès de la Caisse d’Epargne CEPAC et Arkea.

La quasi-totalité des souscripteurs du premier fonds remettra la main à la poche pour Tertium Croissance. Des discussions « très avancées », selon Pierre Grand-Defay, pour l’arrivée de quelques nouveaux investisseurs sont en cours. Parmi eux, deux family offices basées à Londres.

Un ticket moyen doublé

Ce nouveau véhicule d’investissement doit reprendre les mêmes principes que son prédécesseur, à savoir la volonté de réunir chefs d’entreprises et institutionnels pour investir dans des entreprises locales. « Nous n’investissons pas à plus de deux heures du bureau », sourit Pierre Grand-Dufay.

La grosse différence par rapport à Tertium I est la force de frappe. Avec 60 millions d’euros, Tertium Croissance souhaite miser sur du capital transmission et développement avec un ticket moyen de 4 à 5 millions d’euros, contre 1 à 2 millions précédemment, auprès d’une quinzaine de sociétés à fort potentiel de croissance. Soit le double par rapport à Tertium I.

De gauche à droite : Marc Brière (Arkéa), Didier Parakian (adjoint au maire de Marseille délégué à l'économie), Pierre Grand-Dufay (Tertium), Stéphane Assuied (Tertium), Stéphane Bauw (Directeur régional AG2R La Mondiale, investisseur du fonds), Sébastien Didier (CEPAC). — Photo : Rémi Baldy/Le Journal des Entreprises