Bouches-du-Rhône

Biotech

Sartorius Stedim : Un programme de R&D à 7 millions d'euros

Par Didier Gazanhes, le 05 mai 2017

La région Paca et Aix-Marseille- Provence Métropole vont participer au programme de R & D de l'entreprise aubagnaise Sartorius Stedim pour un montant de 7 millions d'euros. Au total, l'entreprise va investir 23 millions d'euros d'ici à 2018.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

L'entreprise Sartorius Stedim Biotech, basée dans la zone industrielle des Paluds, à Aubagne et positionnée comme fournisseur de l'industrie biopharmaceutique, a lancé un programme de R & D et envisage ainsi d'investir 23 millions d'euros d'ici à 2018 sur ces activités. La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Métropole Aix-Marseille Provence ont décidé de participer à ce programme à hauteur de 7 millions d'euros. Les deux collectivités apportent respectivement les sommes de 5 et 2 millions d'euros. « Nous engageons avec Sartorius l'investissement le plus important jamais mis en place par la Région depuis 17 ans aux côtés d'une entreprise. Nous le faisons parce que ce projet apparaît comme une vitrine de la stratégie économique qui est la nôtre : investir au coeur de nos territoires, innover parce que c'est un accélérateur de croissance et d'emploi. L'enjeu, c'est la création d'au moins 200 emplois directs et un formidable potentiel d'innovation au coeur de la filière Santé, fleuron parmi nos douze Opérations d'intérêt régional lancées il y a six mois », souligne Christian Estrosi, président de la région Paca. L'entreprise Sartorius Stedim, crée en 1978 par Bernard Lemaître, est pionnière des technologies à usage uniques sûres et modulaires pour la production de médicaments modernes biopharmaceutiques. « Destinés aux plus grands laboratoires pharmaceutiques (Sanofi Pasteur, Virbac...), en France et dans le monde et servant à fabriquer des bio médicaments, nos produits et innovations permettent des avancées significatives dans le secteur de la santé. Aujourd'hui, 75 % des vaccins fabriqués et utilisés en Europe ont été en contact avec une poche Sartorius durant leur processus de fabrication », déclare Olivier Guitard, directeur général Sartorius Europe du Sud.

900 salariés d'ici à 2018

En raison du fort développement des dernières années et afin de soutenir la croissance future, Sartorius Stedim va également étendre sa capacité de production d'un tiers, avec notamment la création d'une nouvelle salle blanche de 1.500 m², à Aubagne, et doubler la superficie de sa plateforme logistique, installée à Napollon. Des investissements qui représentent quant à eux, 10 millions d'euros.

Ces deux dernières décennies, l'entreprise, qui a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 140 millions d'euros sur l'exercice 2016, s'est fortement développée sur son site d'Aubagne et a déjà effectué d'importants investissements dans des installations telles que salles blanches, laboratoires et bureaux à la pointe de la technologie renforçant sa position de centre d'expertise mondial du groupe Sartorius Stedim Biotech pour la technologie "poche à usage unique". « Nous sommes sur un marché qui, depuis quatre à cinq années, enregistre des croissances à deux chiffres. Ce développement devrait se poursuivre pour les quatre à cinq prochaines années. D'où nos investissements. Nous ambitionnons de recruter environ 200 personnes à Aubagne et ainsi d'atteindre les 900 salariés. L'ensemble du groupe Sartorius prévoit un fort développement sur l'ensemble de nos marchés. Nous devrions atteindre ainsi 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires d'ici à 2020 ». « Le projet de Sartorius Stedim Biotech permet ainsi de structurer l'ensemble de la filière à l'échelle métropolitaine : nous soutenons déjà la recherche fondamentale avec Aix-Marseille Université, et la recherche appliquée avec l'Immunopole et Eurobiomed. Nous avons aujourd'hui la recherche et la production de technologies à usage unique pour la fabrication des médicaments modernes, qui démontrent bien la complémentarité d'une chaîne économique complète dans ce secteur », souligne de son côté Jean-Claude Gaudin, président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et maire de Marseille. « Quand nous avons envisagé d'investir massivement à Aubagne, nous nous sommes rapprochés de la Région. Ce programme et cette participation des collectivités est un très bon exemple du jeu collectif qui s'est mis en place sur le territoire. Voir ainsi les institutions se mobiliser, c'est un très bon signe pour les développements futurs... », conclut Olivier Guitard.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture