Maine-et-Loire

Industrie

A à Z Performance va investir dans un nouveau bâtiment de 3 200 m2 à Allonnes

Par Olivier Hamard, le 26 septembre 2022

12 ans après sa création, l’entreprise A à Z Performance, à Allonnes, près de Saumur, continue de voir plus grand. Après la reprise de la société de tôlerie saumuroise A.Fabre en 2020, elle a doublé la surface de ses locaux, a investi un second bâtiment et s’apprête à en faire construire un troisième.

Julien Houdayer a créé A à Z Performance en 2010. L’entreprise basée à Allonnes emploie désormais 45 personnes pour un chiffre d’affaires de 5,4 millions d’euros.
Julien Houdayer a créé A à Z Performance en 2010. L’entreprise basée à Allonnes emploie désormais 45 personnes pour un chiffre d’affaires de 5,4 millions d’euros. — Photo : Olivier Hamard

Avec désormais 45 collaborateurs, A à Z Performance va encore pousser les murs. La société implantée dans la zone d’activités de la Ronde, à Allonnes, près de Saumur, prévoit d’investir environ 1,5 million d’euros dans la construction, en deux temps, d’un nouveau bâtiment de 3 200 mètres carrés au total. " Nous allons lancer les travaux d’une première moitié du chantier au début de l’an prochain, témoigne Julien Houdayer, fondateur et dirigeant de A à Z Performance. La seconde moitié devrait être réalisée en 2024. Une partie accueillera nos formations et l’autre des cabines de sablage et de peinture qui seront utilisées pour nos propres besoins."

Une nouvelle activité de reconditionnement

L’entreprise, créée en 2010 à Beauvais ans l’Oise, mais installée en Saumurois depuis 2015, rédige des documentations techniques et forme des revendeurs de machinisme agricole, de matériel de travaux public ou de machines industrielles. En parallèle, elle propose également du support technique et de la maintenance pour des constructeurs, dans ces mêmes secteurs, et réalise des aménagements techniques. Pour favoriser cette partie de son activité, elle avait intégré en 2019 la société saumuroise de tôlerie et mécanique industrielle A.Fabre. "Au départ, nous avons doublé la surface de notre premier bâtiment de 1 000 m2 pour l’accueillir, puis la collectivité nous a construit en 2021 un second bâtiment, que nous avons acquis en début 2022. Celui-ci nous permet de développer l’activité de reconditionnement de matériel agricole et de travaux publics dans laquelle nous nous sommes aussi lancés." Depuis le lancement de cette activité, l’entreprise s’est vue confier en janvier 2022, par un acteur du secteur agricole, la gestion complète de ses matériels d’occasion repris, assurant ainsi la logistique, le stockage, et le reconditionnement.

Une nouvelle implantation en Rhône-Alpes

Hormis en 2020 du fait d’un ralentissement dû aux différents confinements liés à la pandémie de Covid-19, A à Z Performance enregistre une croissance allant de 15 à 20 % chaque année. L’entreprise atteint 5,4 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, contre 4,8 millions d’euros en 2021. "Nous gagnons des clients en France et un peu à l’étranger, complète Julien Houdayer, qui représente environ 10 % de notre activité, et nous progressons dans toutes nos activités. Grâce à la reprise de l’entreprise A.Fabre, nous avons aussi décroché de nouveaux marchés, en proposant par exemple la fabrication d’ensembles mécano-soudés ou hydrauliques. "Pour poursuivre son développement et assurer un meilleur maillage du territoire, l’entreprise saumuroise a aussi ouvert durant l’été 2022 une nouvelle implantation à Mâcon, qui lui permet de rayonner sur la région Rhône-Alpes. "Nous avons désormais A à Z Performance Ouest et notre siège à Allonnes, une base Nord à Beauvais où nous faisons construire notre propre bâtiment de 600 m2 car nous étions jusqu’ici locataires, et une base Sud-Est à Mâcon, où il y a pour nous un réel potentiel de développement." Pour parfaire son maillage, l’entreprise envisage même une future implantation similaire dans la région de Toulouse, qui lui permettrait d’intervenir sur le sud-ouest du pays.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition