Maine-et-Loire

Politique

Le secrétaire d’État Gabriel Attal s’inspire du mécénat angevin

Par Olivier Hamard, le 21 octobre 2019

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, en charge, entre autres, de la vie associative, Gabriel Attal est venu à la rencontre des entrepreneurs angevins engagés dans le mécénat, le 17 octobre.

Le secrétaire d'Etat Gabriel Attal est venu rencontrer les entrepreneurs angevins.
Le secrétaire d'Etat Gabriel Attal est venu rencontrer les entrepreneurs angevins. — Photo : Fabrice Gasdon - Angers Télé

Le secrétaire d’État Gabriel Attal a participé, à la CCI de Maine-et-Loire, à une table ronde avec des entrepreneurs locaux, le 17 octobre, pour évoquer le mécénat mis en place dans le département par plusieurs fondations d’entreprises, en particulier Mécène et Loire, fonds de dotation créé en 2006 et pionnier en France dans ce domaine.

Un mécénat local au service d’un territoire

Il y a 13 ans, Mécène et Loire était la première fondation de France regroupant plusieurs entreprises, désireuses de s’engager pour accompagner des projets, initialement à vocation culturelle. Gabriel Attal, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, en charge de la vie associative, a souhaité découvrir le fonctionnement de ce mécénat « made in Anjou ».

« Je tenais à m’inspirer de ce succès, a précisé Gabriel Attal à l’issue de sa rencontre avec les dirigeants angevins, car je crois fermement au mécénat local et aux entreprises qui œuvrent au service d’un territoire. C’est d’autant plus important dans une période où les financements publics sont moins élevés et où il faut, pour les acteurs associatifs, aller chercher des fonds ailleurs. » Cette année, la fondation Mécène et Loire, composée de 22 PME du département, soutient 15 projets pour un montant de plus de 130 000 euros.

Un autre fonds de dotation, Mecen’Elite Anjou, qui regroupe 11 entreprises, a, quant à lui, orienté son action vers le soutien à trois sportifs paralympiques angevins, dans leur préparation pour les Jeux paralympiques de Tokyo en 2020 : Cindy Moreau en canoë, Claire Supiot en natation et Mathieu Rousselot en escrime.

Rassurer sur la réforme du mécénat d’entreprise

Gabriel Attal en a profité également pour rassurer les dirigeants sur la défiscalisation de la part versée par les entreprises dans le cadre du mécénat : « Elle ne concernera, en 2020, que les entreprises qui effectuent plus de 2 millions d’euros de dons par an, pour qui cette défiscalisation passera de 60 à 40 %. Ce qui n’en représente qu’un très petit nombre », a précisé le secrétaire d’État.

Le secrétaire d'Etat Gabriel Attal est venu rencontrer les entrepreneurs angevins.
Le secrétaire d'Etat Gabriel Attal est venu rencontrer les entrepreneurs angevins. — Photo : Fabrice Gasdon - Angers Télé

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.