Commerce

La Boucherie : La franchise angevine s'offre deux nouvelles enseignes de viande

Par Bénédicte Hascoët, le 04 mars 2016

Le groupe de restauration angevin spécialisé dans la viande vient de racheter les enseignes Bistrot du Boucher et L'Assiette au Boeuf. La franchise compte désormais 153 établissements et ambitionne de devenir le numéro 3 français sur son marché.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Avec l'acquisition, en février, des enseignes Le Bistrot du Boucher et L'Assiette au Boeuf, le groupe angevin s'offre 22 restaurants supplémentaires et une belle complémentarité sur son coeur de métier : la restauration viande en franchise. Les deux enseignes qui appartenaient au groupe Mulliez via sa filiale Agapes Restauration (Flunch, Pizza Paï...) revendiquent près de 23 M€ de chiffre d'affaires. La Boucherie, qui a ouvert 10 nouveaux restaurants en 2015, compte 131 implantations (114 en franchise et 17 en succursales dont Saumur, Cholet et Saint-Barthélémy d'Anjou) pour un chiffre d'affaires de 122 M€, en hausse de 8 %. L'enseigne table sur une douzaine d'ouvertures cette année et une autre douzaine en 2017.

170 restaurants pour fin 2016
Le Bistrot du Boucher (restaurant de viande géré par des maîtres restaurateurs) compte 20 implantations en France, en centre-ville, et propose une cuisine traditionnelle/terroir, plus haut de gamme avec des plats mijotés et un ticket moyen plus élevé que La Boucherie. « Le Bistrot est adapté aux indépendants qui souhaitent intégrer une franchise. La formule, qui offre plus de latitude que La Boucherie (NDLR restaurant grill) correspond bien aux professionnels qui ont déjà un établissement et souhaitent le transformer », explique Christophe Mauxion, dg de La Boucherie. L'Assiette au Boeuf recense quant à elle deux établissements à Metz et Arras et se positionne sur le mono-produit en proposant pièces de boeuf et frites maison dans une déco contemporaine plus féminine. Ces deux unités de 70 couverts revendiquent respectivement des chiffres d'affaires de 1,2 M€ et 1,5 M€. Les établissements La Boucherie font entre 1 et 2 M€ de chiffre pour 120 à 160 places. « Pour un franchisé, L'Assiette est un investissement raisonnable avec une bonne rentabilité », poursuit le dg qui ambitionne de développer les trois enseignes en parallèle. « Nous serons présents au salon de la franchise, courant mars, avec les trois marques. Beaucoup d'indépendants nous rejoignent, la restauration de chaîne continue à se développer en France. Nous avons désormais une offre adaptée. » Avec 153 établissements qui emploient 2.250 personnes, la franchise angevine actuellement quatrième acteur français en nombre de restaurants sur la restauration viande derrière Buffalo Grill, Courtepaille et Hippopotamus, espère atteindre la troisième marche à la fin de l'année 2016 en visant 170 commerces (200 à l'horizon 2018). En février, La Boucherie a ouvert une unité à Montélimar, en mars ce sera à Vitrolles, puis viendront Limoges, Caen, Saint-Lô et Vichy en avril. « Nous prévoyons également des implantations en Ile-de-France, sur la Côte d'Azur, en région Rhône Alpes et dans le Nord. »

Des ouvertures aux USA et en Allemagne en 2016

Présent à l'export depuis une dizaine d'années avec 5 établissements en outre-mer et 10 à l'étranger Thaïlande, Colombie, Moldavie, Maroc, Suisse...), le groupe table sur des ouvertures dans deux nouveaux pays chaque année. En 2016, l'enseigne s'installera en Allemagne et aux USA. « Nous ouvrons à l'étranger, toujours en franchise, en fonction des opportunités. L'Asie nous intéresse, le Brésil aussi. »

Un virage vers les familles
Si la première cible de La Boucherie est la clientèle business du midi - plutôt des hommes entre 30 et 50 ans -, l'enseigne déploie depuis fin 2014 des offres en direction des familles. « On a retravaillé nos concepts avec des espaces réservés aux enfants et des offres dédiées avec des menus adaptés aux plus jeunes. Aujourd'hui, nous accueillons plutôt une clientèle familiale durant les week-ends et les périodes de vacances. » En parallèle, une carte de fidélité a été mise en place depuis deux ans avec des promotions intensifiées en 2015. « Cela nous a apporté une hausse de fréquentation. Sur 2015, nous avons une hausse de 34 % des inscriptions à la carte de fidélité », souligne Christophe Mauxion.

La Boucherie


(Saint-Barthélémy d'Anjou) Président : Bertrand Baudaire DG : Christophe Mauxion CA 2015 : 122 M€ 2.000 salariés 02 41 05 10 10 www.la-boucherie.fr

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.