Sarthe

Réseaux économiques

En Sarthe, les Bureaux du Cœur veulent loger les sans-abri dans les entreprises

Par Cédric Menuet, le 09 juin 2021

Née à Nantes, l'association les Bureaux du Cœur s'implante au Mans avec l'intention de développer un réseau de dirigeants sarthois prêts à ouvrir leurs entreprises la nuit pour y loger des personnes sans-abri.

Sous 10 ans, les Bureaux du Cœur veulent constituer une offre de 60 000 logements individuels d’urgence.
Sous 10 ans, les Bureaux du Cœur veulent constituer une offre de 60 000 logements individuels d’urgence. — Photo : ©Kara - stock.adobe.com

Utiliser les locaux des entreprises après le départ des salariés pour y accueillir des personnes mal logées, tel est le pari des Bureaux du Cœur. Cette association née à Nantes en 2019 essaime aujourd’hui au Mans où se constitue une délégation sarthoise désireuse d’engager les chefs d’entreprise du territoire dans cette initiative solidaire. Le concept est simple, profiter de la vacance des locaux professionnels le soir pour y accueillir des personnes en situation de précarité pour qu’elles puissent s’y laver, manger et dormir. Celles-ci devant respecter les horaires de l’entreprise et n’y inviter personne de l’extérieur. Un système basé sur la confiance, impliquant les Bureaux du Cœur, l’entreprise hôte et le tissu associatif local. "Les associations assurent le volet social du projet en sélectionnant des profils : des personnes sans animaux et sans addiction en mesure de jouer le jeu", indique Emmanuel Alix, délégué départemental des Bureaux du Cœur. Quant aux entreprises, elles doivent donner un accès à leurs locaux et mettre à disposition une kitchenette, une douche et un lit. La personne hébergée étant toujours la même, et ce pour une durée maximale de 6 mois.

Prêts pour septembre

"Voir des gens dehors me révulse. Avec ce projet, on tend la main à des personnes qui ont parfois juste besoin d’une impulsion pour remonter à la surface", appuie Emmanuel Alix. Négociateur en immobilier d’entreprise, il porte le projet en Sarthe aux côtés de Jean-Luc Catanzaro, gérant d’entreprise ayant connu la rue et fortement impliqué localement dans la lutte contre la précarité. La délégation sarthoise compte également deux autres bénévoles, Julie Jouvin et Emmanuelle Mille, chargées du déploiement du dispositif. Un premier dirigeant sarthois, Cédrik Carty, gérant d’Art’Im au Mans, est déjà prêt à ouvrir sa porte. "Nous serons opérationnels en septembre. D’ici là, nous avons besoin que des chefs d’entreprise sarthois nous contactent et surtout, nous fassent confiance. C’est une initiative qui fonctionne très bien à Nantes." 15 entreprises nantaises sont en effet impliquées dans le programme qui accueille actuellement 7 invités. Une délégation s’est aussi tout juste constituée en Maine-et-Loire, à Cholet. Les Bureaux du Cœur comptant aujourd’hui une dizaine d’antennes en France.

Les Bureaux du Cœur : @email

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail