Maine-et-Loire

Mécénat

Podcast Céline Lerouge (Mécèn’élite Anjou) : « Chef d’entreprise, c'est un sport tous les jours! »

Par Olivier Hamard, le 21 novembre 2019

Initialement créé en Maine-et-Loire pour soutenir les sportifs de haut niveau ou professionnels dans leur reconversion ou l’adaptation avec leur vie active, le fonds de dotation Mécèn’élite Anjou a décidé de se réorienter vers le soutien apporté à trois athlètes qui visent la participation aux jeux paralympiques de Tokyo l’an prochain ou de Paris en 2024.

Interview de Céline Lerouge, présidente du fonds de dotation Mécèn'Elite Anjou.

 Céline Lerouge, présidente du fonds de dotation Mécèn'Elite Anjou.
Céline Lerouge est la présidente du fonds de dotation Mécèn'Elite Anjou, qui regroupe une quinzaine d'entreprises du département. — Photo : Céline Lerouge

Soutenu par la CCI de Maine-et-Loire, le fonds de dotation Mécèn’élite Anjou réunit des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs qui ont choisi d’apporter collectivement leur soutien à trois athlètes angevins : Cindy Moreau en canoë, Claire Supiot en natation et Mathieu Rousselot en escrime. Tous trois ambitionnent une participation aux jeux paralympiques, au moins à Tokyo l’an prochain pour les deux premières et plus probablement à Paris en 2024 pour le troisième. « Nous les avons intégrés dans Mécèn’élite Anjou, précise Céline Lerouge, et nous les aidons selon leurs besoins et les possibilités de l’association, sur la base d’un budget qu’ils nous ont présenté. Pour les entreprises, qui s’engagent sur quatre ans, soit le temps d’une olympiade, à hauteur de 1 000 euros chaque année, c’est une manière de participer au rayonnement de leur territoire. »

En contrepartie du soutien apporté, les athlètes iront entre autres dans les différentes entreprises engagées à la rencontre des salariés. Pour Céline Lerouge, l’accompagnement de ces trois athlètes permet aussi de créer des liens encore plus étroits entre le sport et l’entreprise : « Il y a beaucoup de points communs, assure la présidente : la pugnacité, la volonté de ne pas abandonner dans le chemin qui mène à la réussite. Quand on est dirigeant, c’est un sport de tous les jours, une sorte de marathon ! »

Actuellement, une quinzaine d‘entreprises participent à l’aventure de Mécèn’élite Anjou, qui souhaite en entraîner d’autres dans son sillage pour accompagner les trois athlètes angevins jusqu’à la concrétisation de leur rêve paralympique.

Retrouvez l’interview de Céline Lerouge, présidente du fonds de dotation Mécèn’élite Anjou, dans l’émission « Le Journal des Entreprises » sur RCF :

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.