En bref

  • Grand Est

    Numérique

    Un nouveau bâtiment totem à Thionville

    09 février 2018

    Un bâtiment totem a été ouvert à Thionville au début du mois de février, sur une surface de près de 100 m2. Nommé Thi’Pi, et porté par la Communauté d'agglomération Portes de France-Thionville, il a pour mission de devenir « le lieu symbolique et physique de convergence des porteurs de projets numériques. Lieu d’accueil des startups du territoire, il assure une fonction d’hébergement aux jeunes entrepreneurs de l’écosystème numérique et un accompagnement dans le lancement de leur projet », explique LORNTECH. Il dispose notamment d’un espace dédié au coworking et de bureaux de tailles variées.

  • Grand Est

    Télécoms

    Orange poursuit le déploiement de la fibre optique

    23 février 2018

    Avec 505 000 foyers raccordables fin 2017 (progression de 156 000 foyers sur un an), le Grand Est voit se poursuivre le déploiement de la fibre optique par Orange. Le groupe investit au niveau national 3 milliards d'euros sur la période 2015-2018, « et quelque 800 millions d'euros sur la seule année 2017 », précise Yves-André Leroux, directeur Orange Est.  En Lorraine, 180 000 foyers et entreprises étaient déjà raccordables fin 2017 sur les 416 000 prises prévues à horizon 2022.

  • France

    Conjoncture

    Climat des affaires : les patrons plus prudents

    23 février 2018

    Le climat des affaires prend un léger coup de froid. En février, l'indicateur calculé par l'Insee à partir des réponses de chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchande perd 2 points par rapport à janvier et 3 points par rapport à décembre. À 109, il demeure néanmoins au-dessus de sa moyenne de longue période (100), tempère l'institut. Dans le détail, il perd trois points dans les services, deux points dans l'industrie et un point dans le bâtiment. Le climat de l'emploi, lui, est resté stable en février, à 109 pour le troisième mois consécutif, soit son niveau le plus haut depuis août 2011.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Grand Est

    Infrastructure

    A31 bis : le Luxembourg préfère le train

    23 février 2018

    Interrogé sur le dossier A31 bis, suite à la visite d'élus du Grand Est chez la ministre des Transports, le ministre du développement durable et des infrastructures du Luxembourg, François Bausch, a précisé la position du Grand Duché : le cofinancement d'une infrastructure routière serait possible à condition que le projet vise « à délester les routes luxembourgeoise », ce qui n'est pas le cas de l'A31 bis. Par contre, le ministre s'est montré enclin à favoriser le rail : « Les CFL planifient de doubler la capacité des trains en provenance de la France pour 2028. Il faudrait essayer de monter un projet commun à ce niveau là. Cela nous aiderait vraiment et ça délesterait vraiment les routes ».