Nancy

Informatique

Pharmagest change de nom et de direction

Par Lucas Valdenaire, le 28 mars 2022

L'éditeur de logiciels de santé nancéien Pharmagest a officialisé fin mars son changement de nom pour devenir Equasens. Le groupe annonce également la nomination de Denis Supplisson à sa direction générale, et de Dominique Pautrat à la présidence du directoire de sa maison-mère Welcoop.

A compter du 22 avril 2022, Dominique Pautrat (à gauche) remplacera Thierry Chapusot (deuxième) à la présidence du directoire de Welcoop. Denis Supplission (troisième) lui succèdera à la direction générale de Pharmagest. Grégoire de Rotalier (à droite) conserve son mandat de directeur général délégué.
A compter du 22 avril 2022, Dominique Pautrat (à gauche) remplacera Thierry Chapusot (deuxième) à la présidence du directoire de Welcoop. Denis Supplission (troisième) lui succèdera à la direction générale de Pharmagest. Grégoire de Rotalier (à droite) conserve son mandat de directeur général délégué. — Photo : Lucas Valdenaire

Lors de la présentation officielle de ses résultats (+12,41 % de chiffre d’affaires et +26 % de résultat net en 2021), devant un parterre d’investisseurs au sein de son nouveau campus juché sur les hauteurs de Brabois, à Villers-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle), Pharmagest a dévoilé sa nouvelle identité. Le conseil d’administration du leader français des logiciels de santé a en effet opté pour un changement de nom : Equasens. "Nous cherchions un nom qui corresponde à notre ADN, explique son président Thierry Chapusot. Et qui puisse donner de la lisibilité à la société et au groupe. D’une part, 'equa' renvoie au mot équation, car nous restons une entreprise d’ingénieurs et de technologie. D’autre part, 'sens' rappelle la mission de l’entreprise : donner du sens en amenant au bon soignant la bonne information au bon moment pour le bon patient."

Pharmagest devient Equasens

L’entreprise cotée de 1 200 salariés (193 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021) souhaite ainsi communiquer sur l’ensemble de ses nouvelles activités et non plus sur l’une de ses branches historiques dédiée à la pharmacie. "Quand nous avons créé la société il y a 37 ans, le nom Pharmagest avait du sens parce que nous équipions uniquement les pharmacies, se souvient Thierry Chapusot. À l’époque, nous ne savions pas que nous allions développer nos logiciels pour d’autres professions médicales. Pharmagest est désormais le premier éditeur de logiciels de santé en France et augmente, d’année en année, ses parts de marché dans des métiers qui ne sont plus uniquement tournés vers la pharmacie."

Au passage, les cinq divisions du groupe changent, elles aussi, de dénomination : Axigate Link pour les solutions pour Ehpad et autres établissements hospitaliers, E-Connect pour les terminaux et infrastructures sécurisées, Medical Soft pour les médecins et infirmiers, Fintech pour le financement et enfin Pharmagest pour les pharmacies françaises et européennes. "Le nom Pharmagest est tellement connu que nous ne voulions pas le perdre", précise le futur ex-président du directoire de la coopérative Welcoop, maison-mère de groupe lorrain.

Denis Supplisson, nouveau directeur général

Thierry Chapusot quittera sa fonction le 22 avril tout en restant président de Pharmagest. "Je ne quitte pas la présidence du comité stratégique, souligne-t-il. Je vais continuer à m’occuper de la stratégie du groupe et notamment de ses croissances externes."

Pour le remplacer à la présidence du directoire de Welcoop, Thierry Chapusot peut désormais compter sur Dominique Pautrat. Ce dernier laissera son poste de directeur général de Pharmagest à l’actuel directeur général délégué et directeur de la Division Solutions Pharmacie Europe, Denis Supplisson. À noter que Grégoire de Rotalier, nommé en juillet 2020 directeur de la Division Solutions ESMS (désormais nommée Axigate Link), conserve son mandat de directeur général délégué.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition