Vosges

Immobilier

Le promoteur Les Constructeurs du Bois revoit ses ambitions à la hausse

Par Lucas Valdenaire, le 12 avril 2021

Six mois après son entrée en Bourse, le promoteur immobilier Les Constructeurs du Bois affiche des résultats au-delà des espérances de son PDG François Duchaine. Et la société d’Épinal enchaîne les projets d'envergure. De quoi conforter son positionnement, accélérer les recrutements et cibler de nouveaux objectifs.

En plus de deux nouveaux écoquartiers, le promoteur immobilier LCB annonce la construction de deux résidences seniors supplémentaires (comme ici à Capavenir Vosges)
En plus de deux nouveaux écoquartiers, le promoteur immobilier LCB annonce la construction de deux résidences seniors supplémentaires (comme ici à Capavenir Vosges) — Photo : LCB

À Épinal, les compteurs s’affolent. Après un bond de 70 % en 2019, le chiffre d’affaires du promoteur immobilier Les Constructeurs du Bois (LCB), basé à Épinal, poursuit sa progression de 30 % pour atteindre 5,1 millions d’euros en 2020. Il y a encore six mois, le PDG François Duchaine espérait atteindre le double en 2024. Or, ce devrait être le cas dès 2022. "Et si nous réussissons tout ce que nous sommes en train d’entreprendre, je pense fixer la barre des 20 millions pour 2025", confie le patron vosgien qui a donc décidé de revoir tous ses objectifs à la hausse. La raison ? Il rafle des contrats d’envergure, les uns après les autres.

Déjà trois écoquartiers en Lorraine

Un appel d’offres remporté il y a quelques jours dans le Pays-Haut est le dernier exemple en date. En effet, le promoteur vient de décrocher à Villerupt (Meurthe-et-Moselle) son troisième projet d’écoquartier. Porté par l’Établissement public d’aménagement Alzette-Belval et la Ville de Villerupt, le chantier prévu en deux tranches est impressionnant : plus de 600 logements sur 55 000 m² et 2 500 m² de commerces et services sont annoncés. L’entreprise vosgienne, lauréate d’un appel d’offres, se voit confier 10 000 m², soit 20 % de la première tranche, en foncier et en bâti. Concrètement, une vingtaine de maisons et deux immeubles collectifs seront à la charge des Constructeurs du Bois.

Pour l’entreprise vosgienne et sa quinzaine de collaborateurs, c’est une bonne nouvelle parmi d’autres puisque deux autres écoquartiers sont déjà dans les tuyaux. Le premier, à Épinal, est en chantier depuis fin 2020 sur le site des anciennes usines Bragard. Au total, 4 500 m² de bâtiments durables verront le jour sur cette friche de 9 000 m². La première tranche du chantier sera livrée fin septembre pour une inauguration espérée en 2023. Entre-temps, un autre chantier d’envergure est venu s’ajouter au portefeuille de LCB : un écoquartier intergénérationnel de 2 500 m² répartis en quatre bâtiments sur un terrain de 8 000 m² sur la commune des Forges, à cinq kilomètres à l’est d’Épinal. Les travaux doivent débuter en septembre.

"Ces derniers mois, nous nous sommes aperçus que notre véritable axe de développement, c’est l’écoquartier."

Avec ces deux nouveaux écoquartiers, LCB annonce la construction de deux résidences seniors supplémentaires, l’une de ses spécialités. Sans oublier les trois maisons médicales décrochées en moins de quatre mois : à Bruyères (Vosges), Rambervillers (Vosges) et Bouxières-aux-Dames (Meurthe-et-Moselle). Au total, Les Constructeurs du Bois disposent de 20 000 m² de pipeline reposant sur plus de 25 projets en cours dans le Grand Est, pour un volume d’activité dépassant les 60 millions d’euros.

Le PDG des Constructeurs du Bois LCB François Duchaine compte désormais dépasser les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires dès 2022.
Le PDG des Constructeurs du Bois LCB François Duchaine compte désormais dépasser les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires dès 2022. - Photo : LCB

Deux autres écoquartiers avant l’été

"Ces derniers mois, nous nous sommes aperçus que notre véritable axe de développement, c’est l’écoquartier", confie François Duchaine, glissant que deux autres projets pourraient aboutir avant l’été. "De plus, les nouvelles réglementations et la RT 2020 qui pointe son nez résonnent forcément avec nos principes liés à l’environnement et à l’humain. Sans compter le contexte du Covid qui, par sa prise de conscience écologique, est plutôt porteur pour notre entreprise. J’ai vraiment l’impression que nous sommes dans le ton et que notre positionnement correspond aux demandes immobilières de demain." En outre, l’entrée en Bourse de LCB en octobre 2020 "a certainement contribué à l’image de l’entreprise, conclut le dirigeant. En tout cas, cela fait partie de notre communication."

Une communication renforcée par l’embauche d’un directeur de développement et marketing. Et ce n’est qu’un début puisqu’un directeur de projet est attendu d’ici la fin 2021 et un directeur financier devrait arriver dès 2022. Certes, François Duchaine avait déjà prévu ces prochains recrutements de cadres, mais il ne les avait pas envisagés aussi tôt dans le développement de son entreprise. "Avec les opportunités de marché que nous avons et les possibilités de financements via la Bourse, nous avons forcément une carte à jouer, analyse-t-il. Il nous faut donc structurer la société pour qu’elle soit prête à aborder tous ces nouveaux objectifs."

En plus de deux nouveaux écoquartiers, le promoteur immobilier LCB annonce la construction de deux résidences seniors supplémentaires (comme ici à Capavenir Vosges)
En plus de deux nouveaux écoquartiers, le promoteur immobilier LCB annonce la construction de deux résidences seniors supplémentaires (comme ici à Capavenir Vosges) — Photo : LCB

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail