Pays de la Loire

Banque

Interview Société Générale: « Nous voulons apporter plus d'expertises et de conseil aux entreprises locales »

Entretien avec Philippe Gouhier et Patrice Prilleux, l'ancien et le nouveau directeur du Centre d'affaires régional Loire Anjou Vendée de la Société Générale

Propos recueillis par Caroline Scribe - 16 décembre 2019

En janvier 2019, la Société Générale a lancé le Centre d'affaires régional Loire Anjou Vendée avec pour objectif de s'impliquer plus fortement dans l'économie locale et de soutenir l'entrepreneuriat dans les départements de la Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire et de la Sarthe. Retour d'expérience avec Philippe Gouhier et son successeur Patrice Prilleux à la direction de ce centre.

Patrice Prilleux (à gauche) succède à Philippe Gouhier comme directeur du Centre d'affaires régional Société Générale Atlantique Vendée.
Patrice Prilleux (à gauche) a succédé à Phlippe Gouhier comme directeur du Centre d'affaires régional Loire Anjou Vendée de la Société Générale. — Photo : Société Générale

Quels services supplémentaires le Centre d’affaires régional Loire Anjou Vendée créée par la Société Générale en janvier 2019 apporte-t-il aux chefs d’entreprise de la région ?

Philippe Gouhier et Patrice Prilleux : La création de ce centre d’affaires s’inscrit dans la nouvelle organisation de la Société Générale avec une filière dédiée aux professionnels et aux entreprises. L’objectif est de mettre en place 30 centres d’affaires de ce type d’ici 2020. Le Centre d’affaires régional Loire Anjou Vendée est le premier dans le Grand Ouest. Il témoigne de la volonté de notre banque de s’impliquer plus fortement dans l’économie de la région et de soutenir l’entrepreneuriat dans les trois départements que nous couvrons. Cela va nous permettre de travailler en plus étroite proximité avec les chefs d’entreprise que nous accompagnons, via les 5 centres locaux de Nantes, Saint-Nazaire, La Roche-sur-Yon, Angers et Cholet. Outre la proximité, cette organisation nous permet d’offrir davantage d’expertises et de conseil en région sur des sujets, tels que le commerce international, les financements structurés ou encore l’immobilier. Nous avons renforcé nos équipes dans ce sens. Par ailleurs, nous avons simplifié nos circuits de décision pour accélérer la prise de décision locale.

Vous souhaitez également vous impliquer dans l’écosystème d’innovation régionale ?

Ph. G. et P. P. : Oui, nous avons un chargé d’affaires spécialisé dans ce domaine. Nous avons également organisé récemment une learning expedition pour emmener 15 chefs d’entreprise de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire et de Vendée à la découverte de l’écosystème nantais. Sur une journée, nous avons fait trois étapes : la première au Startup Palace, l’accélérateur de start-up qui ouvrira bientôt ses portes, la seconde chez Celencia pour découvrir de nouveaux modes de managements, la troisième au CEA Tech où nous ont été présentées l’innovation dans l’industrie et la smart maintenance. L’idée est de susciter des rencontres entre nos clients et les acteurs locaux de l’innovation.

Quel bilan faites-vous de cette première année d’existence et quels sont vos projets pour 2020 ?

Ph. G. et P. P. : Nous avons enregistré une bonne dynamique de rendez-vous avec des prospects et clients, qui s’est traduite par un fort développement des opérations et de nos encours de crédits (+ 7 %). La proximité permet de générer plus de contacts et améliore la satisfaction client qui ressort en hausse dans nos baromètres trimestriels et annuels. Ces résultats renforcent notre conviction que le centre d’affaires est le bon modèle. En 2020, nous espérons développer encore notre influence et notre portefeuille clients qui compte actuellement 1 500 entreprises de plus d’1,5 million d’euros de chiffre d’affaires, de grandes associations et une trentaine de collectivités publiques. Nous souhaitons également renforcer la mise à disposition d’expertises sur l’international, la gestion des flux et les opérations de cession / transmission. Il faut citer également les levées de fonds pour les entreprises innovantes.

Patrice Prilleux (à gauche) succède à Philippe Gouhier comme directeur du Centre d'affaires régional Société Générale Atlantique Vendée.
Patrice Prilleux (à gauche) a succédé à Phlippe Gouhier comme directeur du Centre d'affaires régional Loire Anjou Vendée de la Société Générale. — Photo : Société Générale

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail