Patrimoine du dirigeant : Les meilleurs placements en 2017

Par Dossier réalisé par Gilles Cayuela, le 10 mars 2017

Bourse, assurance-vie en actions, SCPI de rendement, produits de diversification atypiques... Pour faire fructifier leur patrimoine personnel et leur trésorerie d'entreprise en 2017, les dirigeants devront prendre des risques.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

« En matière de gestion du patrimoine, l'important c'est de diversifier et donc ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Il ne faut pas être obnubilé par le rendement car si on occulte le risque, on peut vite faire n'importe quoi », lance Éric Mota, conseiller en gestion de patrimoine et gérant de Forsis Patrimoine.




Une année favorable aux actions

Si tout est une question d'équilibre et de dosage, l'année 2017 devrait néanmoins s'avérer propice à la prise de risque pour les dirigeants qui souhaitent faire fructifier leur patrimoine. L'euphorie des places financières de fin décembre (+5 % pour le CAC 40 ; +13 % pour la Bourse britannique ; +10 % pour l'indice américain S & P500), alliée à une légère accélération de la croissance mondiale, sur fond de reprise de l'inflation et de baisse du chômage, prévue par le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale, sont de bons augures. Ajouté à cela la Banque centrale européenne (BCE), qui prévoit de poursuivre sa politique accommodante de taux bas jusqu'à la fin de l'année, et vous obtenez un contexte globalement favorable aux actions. D'autant plus que dans le même temps, les fonds en euros essentiellement composés d'obligations poursuivent leur baisse avec des taux de rendement qui devraient avoisiner les 1,6 % à 1,7 % en 2017.




Boostez votre assurance-vie

Ce qui pose la question du rendement des assurances-vie. Même si cela reste le placement préféré des Français, faire fructifier son épargne avec une assurance-vie uniquement en euros ne sera pas possible. Pour dynamiser ce type de placement, les dirigeants d'entreprise devront s'exposer un peu plus au risque en incorporant dans leur contrat des unités de comptes en actions et/ou en logeant de la SCPI (société civile de placements immobiliers), « un peu moins volatile que des actions », préconise Éric Mota.




Les SCPI, l'or et des produits atypiques

La SCPI, c'est aussi le support d'investissement qui devrait, cette année encore, être au coeur des placements dans l'immobilier. « La question sera de savoir si l'on veut défiscaliser ou faire du rendement. Tout dépend du patrimoine que l'on a, de son aversion au risque et de ses objectifs », précise le dirigeant de Forsis. Quant aux placements dits de diversification, l'année 2017 devrait être marquée par un retour au premier plan de l'or et la montée en puissance de supports plus atypiques comme les énergies renouvelables, les résidences seniors, le viager mutualisé ou encore le très en vogue et rémunérateur crowdlending.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture