Ille-et-Vilaine

Distribution

Scarabée Biocoop crée une filière de réutilisation des contenants en verre

Par Virginie Monvoisin, le 06 mars 2020

Les neuf magasins bio Scarabée Biocoop d'Ille-et-Vilaine mettent en place une expérimentation unique en France pour réutiliser les contenants en verre. Avec une dizaine de producteurs dont Triballat, la coopérative s'associe à l'entreprise sociale Uzaje pour créer une filière locale. 

Isabelle Baur (Présidente du directoire de Scarabée Biocoop), Lucas Le Provost (Coordinateur RSE chez Triballat) et Anne-Sophie Colin, cofondatrice d'Uzaje.
Isabelle Baur, présidente du directoire de la coopérative de magasins bio bretilliens Scarabée Biocoop (à gauche), s'est entourée de partenaires comme le géant agroalimentaire Triballat et l'entreprise parisienne sociale Uzaje pour mettre sur pied une filière de réutilisation des contenants en verre. — Photo : © Virginie Monvoisin

Scarabée Biocoop, en Ille-et-Vilaine, est engagé depuis plusieurs années dans la réduction des emballages, notamment plastiques. La coopérative (250 salariés, 37,7 M€ de CA), qui fédère neuf magasins bio autour de Rennes, a été l’une des premières à proposer des produits en vrac par exemple. Elle lance aujourd'hui une expérimentation sur le réemploi des emballages en verre qui devrait durer six mois. Baptisé ZeroWest, ce programme est copiloté avec Uzaje, une entreprise parisienne de l’économie sociale et solidaire qui développe des solutions logistiques et industrielles pour le réemploi des emballages dans la restauration et la distribution. Uzaje a signé un partenariat avec l’entreprise adaptée spécialiste du recyclage La Feuille d’Érable, à Rennes, pour y rapporter les pots, bocaux et bouteilles en verre d’une dizaine de fournisseurs de Biocoop. L'entreprise d'insertion est chargée de leur lavage industriel, permettant ensuite d’être renvoyés aux producteurs pour réemploi sur la chaîne de fabrication.

Tante Hélène passe du plastique au verre

Parmi ces premiers fournisseurs engagés dans la démarche, on trouve Les Vergers de l’Ille, la brasserie rennaise Skumenn, Les Coteaux Nantais (production et transformation de fruits), Nomad’Yo (yaourts) ou encore Tante Hélène (produits laitiers), marque du groupe bretillien Triballat Noyal)... Pour Lucas Le Provost, responsable RSE de Triballat, cet engagement « s’inscrit dans une démarche de cohérence entre nos emballages et nos produits bio. Les contenants ne sont pas collectés pour être cassés et refondus en verre loin d’ici, ils sont lavés et réemployés sur le territoire ».

Le système ne coûte pas plus cher que de racheter des bocaux neufs. L’idée, à terme, est même de « revendre moins cher que le neuf », espère Anne-Sophie Colin, cofondatrice d’Uzaje. Chez Triballat, on a dû prototyper une machine pour passer la crème fraîche Tante Hélène des pots en plastique à des pots en verre. « Nous allons faire pareil pour les yaourts de la marque », indique Lucas Le Provost. Si l’expérimentation séduit les consommateurs, qui sont incités à rapporter en magasin les verres estampillés « Rapportez-moi ! », Uzaje va investir dans un centre de lavage pour le Grand Ouest chez La Feuille d’Érable. « Nous visons d’autres grandes surfaces ainsi que la restauration collective et commerciale pour un déploiement à plus grande échelle », annonce Anne-Sophie Colin.

Isabelle Baur (Présidente du directoire de Scarabée Biocoop), Lucas Le Provost (Coordinateur RSE chez Triballat) et Anne-Sophie Colin, cofondatrice d'Uzaje.
Isabelle Baur, présidente du directoire de la coopérative de magasins bio bretilliens Scarabée Biocoop (à gauche), s'est entourée de partenaires comme le géant agroalimentaire Triballat et l'entreprise parisienne sociale Uzaje pour mettre sur pied une filière de réutilisation des contenants en verre. — Photo : © Virginie Monvoisin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail