Ille-et-Vilaine

Industrie

Le groupe PLB étend son maillage breton en acquérant Tecni'Logis

Par Baptiste Coupin, le 30 novembre 2020

Le groupe PLB, axé sur la métallerie-tôlerie et la menuiserie, a fait l’acquisition de la PME Tecni’Logis, à Fougères, en octobre 2020. Une nouvelle prise pour le groupe de Patrice Le Blevenec, qui lui permet d’élargir sa zone d’intervention en Bretagne et de se positionner sur de plus gros appels d’offres.

Patrice Le Blevenec, PDG de PLB.
Le groupe PLB dirigé par Patrice Le Blevenec vient de faire l'acquisition de Tecni’Logis, à Fougères. Par là-même, il renforce son activité menuiserie. — Photo : © Baptiste Coupin

Le Vannetais Patrice Le Blevenec, ingénieur de formation, continue de faire croître le groupe PLB (250 salariés, 27 M€ de CA en 2020) qu’il a fondé à Bain-de-Bretagne, en Ille-et-Vilaine. Sa société holding (il en détient 82 % des parts), investie dans les métiers de l’acier pour l’industrie et le bâtiment et de la menuiserie, a en effet fait rentrer la PME Tecni’Logis, basée à Fougères, dans son escarcelle, le 1er octobre dernier. Après TIB, à Bain-de-Bretagne, en 2007, Marion Métallerie, à Chantepie, en 2012 (deux sociétés réunies depuis sous la marque Omnimetal), 2PL, à Plouénan (Finistère), en 2016, cette nouvelle entreprise, qui emploie 45 salariés pour un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros, constitue la quatrième prise pour son fondateur.

Quatre acquisitions en 13 ans

Quatre acquisitions en 13 ans, sans fonds au capital et avec l’emprunt bancaire comme seul levier. Une jolie réussite pour un homme seul aux manettes. « Ça avance à un bon rythme », reconnaît le chef d’entreprise de 46 ans, passé par les groupes Bosch, Mitsubishi et Saint-Gobain à des fonctions de responsable de production, avant de se lancer dans l’entrepreneuriat. « Ça a toujours été mon unique objectif », indique-t-il. Le dirigeant saisit à chaque fois l’occasion d’un départ en retraite d’un cédant pour faire faire un bond à son groupe. Son mode opératoire est désormais bien huilé. « À chaque rachat, je mets en place un directeur général venu de l’extérieur et, avec lui, je monte toute la reprise de la société. Nous travaillons sur sa réorganisation et sur la mise en place d’un ERP (système d’information qui permet de gérer et suivre au quotidien l’ensemble des informations et des services opérationnels d’une entreprise), lorsque celui-ci n’existe pas. Selon les structures, cela peut être assez complexe. » Patrice Le Blevenec fait confiance à des managers expérimentés et autonomes, qui maîtrisent tout à la fois la partie gestion et technique. Pour emmener Tecni’Logis dans un nouveau cycle, le président de PLB a ainsi retenu la candidature de Christophe Aubin, ex-directeur industriel chez le bretillien AMC Agencement Mobilier Concept.

Maillage breton

Créé en 1992, Tecni’Logis, est distributeur-poseur de fenêtres, portails, vérandas ou pergolas.

L'agence 2PL de Plouénan, dans le Finistère.
L'agence 2PL de Plouénan, dans le Finistère. - Photo : © Groupe PLB

L’acquisition de cette PME est un joli coup pour PLB et son activité menuiserie, car elle lui permet d’étendre sa toile en Bretagne. Avec le finistérien 2PL, spécialisé dans la fabrication et la pose de menuiserie PVC et aluminium et de vérandas, PLB comptait déjà huit agences, majoritairement dans le nord-Bretagne (Plouénan, Brest, Crozon, Carhaix, Quimper, Lannion, Séné, Bain-de-Bretagne). En s’offrant Tecni’Logis - sur le même métier que 2PL, sans la fabrication -, le voilà qui compte six nouvelles agences, principalement établies en Ille-et-Vilaine (Fougères, Melesse, Redon, Vitré, Plouër-sur-Rance, Avranches). Leur association permet d’élargir la zone d’intervention du groupe à l’est de la Bretagne, avec la particularité forte et voulue d’une fabrication bretonne. « Je crois pleinement en la Bretagne dans sa capacité à conserver ses usines et son savoir-faire industriel, appuie le chef d’entreprise. On sous-traite très peu et c’est une volonté de ma part. En tant que fabricant, on maîtrise ce que l’on pose et la technique du produit. De plus, toutes nos équipes sont intégrées et installées en Bretagne. C’est un vrai plus. »

Les marchés publics comme nouveau virage

Une maîtrise complète de la chaîne et une présence renforcée en Bretagne qui devrait servir le groupe dans le virage qu’il souhaite opérer. Pour son activité menuiserie (les 2/3 du CA global), PLB travaille à ce jour presque exclusivement pour les particuliers. 10 000 chantiers domestiques y sont réalisés chaque année. Mais ce marché est aujourd’hui contrarié par la crise sanitaire qui fait que les gens décalent leurs projets pour la maison. Comme il le fait déjà avec Omnimetal, Patrice Le Blevenec souhaite donc davantage s’ouvrir aux marchés publics, en répondant aux appels d’offres des promoteurs, bailleurs sociaux et collectivités. « Ça aide à avoir un fonds d’activité plus régulier », souligne le patron. Ses cibles : les chantiers entre 300 000 euros et 1,5 million d’euros. Récemment, l’entreprise est intervenue pour la réalisation du nouveau collège de Guipry-Messac, sur les lots métallerie et menuiserie.

Activité stable

Malgré la crise sanitaire, PLB maintient un niveau d’activité stable. « L’objectif d’avril 2021 (date de fin d’exercice) est de faire un chiffre d’affaires quasi normal, malgré les deux confinements, et si possible d’avoir une croissance en 2022 », renseigne Patrice Le Blevenec. Quant à de nouvelles opportunités de croissance externe, l’entrepreneur regarde déjà vers le Morbihan, pour étendre son réseau. PLB n’a pas fini de grossir.

Patrice Le Blevenec, PDG de PLB.
Le groupe PLB dirigé par Patrice Le Blevenec vient de faire l'acquisition de Tecni’Logis, à Fougères. Par là-même, il renforce son activité menuiserie. — Photo : © Baptiste Coupin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail