Nord

Santé

Virtysens offre une bulle d'évasion aux personnes hospitalisées

Par Jeanne Magnien, le 05 février 2021

La start-up nordiste Virtysens commercialise des capsules sensorielles qui offrent quelques moments d’évasion aux personnes hospitalisées, atteintes de handicap ou en Ehpad.

La capsule immersive mise au point par Virtysens permet de faire voyager les personnes hospitalisées grâce à la réalité virtuelle complétée par des modules sensoriels.
La capsule immersive mise au point par Virtysens permet de faire voyager les personnes hospitalisées grâce à la réalité virtuelle complétée par des modules sensoriels. — Photo : DR

C’est pour sa fille Lilou, autiste, que Xavier Melin imagine d’abord sa capsule sensorielle. Pour faire voyager la fillette qui ne quitte pas l'hôpital, l’apaiser et la détendre, le fondateur de Virtysens, alors cadre commercial, s’appuie sur la réalité virtuelle, et convoque les cinq sens. Grâce à un casque de réalité virtuelle, assorti de diffuseurs de parfums, ou de ventilateurs recréant la sensation du vent sur la peau, sa capsule permet à l’utilisateur de se croire, l’espace de quelques instants, sur une plage, ou dans une forêt. "La capsule de Virtysens permet à la fois la découverte, l’évasion et la relaxation, et induit des souvenirs positifs chez des personnes hospitalisées en long séjour, ou vivant en Ehpad", présente Xavier Melin. "Nous avons vraiment réussi à recréer des environnements à 360 degrés. Vous mettez le casque, vous voyez et entendez la mer, vous sentez les odeurs de monoï et d’iode, le soleil qui vous chauffe un côté du visage, vous avez vraiment l’impression d’être dans un autre monde. Ce sont des sensations qui font du bien aux gens, surtout quand ils n’ont pas ou plus l’occasion de sortir."

Hôpitaux, IME et Ehpad

Aujourd'hui rejoint par ses deux associés, Ludovic Wiart et Guillaume Lucas, Xavier Melin a développé son idée pendant sept ans, au sein d’Euratechnologies puis d’Eurasanté, pour mettre au point la solution la plus englobante possible. Leurs appareils, commercialisés depuis juin 2020, adressent les hôpitaux, les instituts médico-éducatifs, les maisons d'accueil spécialisées et les Ehpad. Ils s’adaptent à quantité de publics et de situations différentes, et peuvent être utilisés par des personnes alitées ou en fauteuil roulant. Proposés à la location aux établissements, ils sont régulièrement mis à jour avec de nouveaux scénarios, ou de nouveaux modules. "Nous avons 14 appareils en circulation pour le moment, et les retours sont excellents. Les résultats vont même au-delà de ce que nous imaginions au départ. Nous sont par exemple remontés des effets très positifs chez les personnes atteintes d’Alzheimer, qui peuvent retrouver des souvenirs le temps de la séance. Ou chez des patients très agités, qui peuvent être détachés grâce à l’effet apaisant de l’appareil", assure Xavier Melin.

Rentabilité attendue cette année 

Virtysens se dit prête pour faire face à la demande qui afflue de façon importante. Dans son atelier de Somain (Nord), qui emploie pour le moment un salarié, l’entreprise est à même de produire ses appareils et d’en développer la partie logicielle, de façon intégrée. Outre de nouvelles fonctionnalités en cours de développement, comme l’ajout de tablettes permettant au personnel soignant de suivre et commenter ce qui est diffusé dans le casque, ou des modules pour la luminothérapie et la musicothérapie, Virtysens a déjà d’autres produits en tête. Comme la création d’outils pour la rééducation sensorielle au travers du jeu ou d’une gamme de robots mous pour l’assistance sexuelle des personnes en situation de handicap. Virtysens, qui, avec un chiffre d’affaires attendu de 400 000 euros en 2021, devrait être rentable dès cette année, prévoit d’employer 10 ETP d’ici 2024.

La capsule immersive mise au point par Virtysens permet de faire voyager les personnes hospitalisées grâce à la réalité virtuelle complétée par des modules sensoriels.
La capsule immersive mise au point par Virtysens permet de faire voyager les personnes hospitalisées grâce à la réalité virtuelle complétée par des modules sensoriels. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail