Nord

Logistique

Démarrage du projet E-Valley, futur plus grand hub e-logistique européen

Par Marie Boullenger, le 12 novembre 2019

Futur plus grand parc e-logistique d’Europe avec 700 000 m² d’entrepôts prévus sur 320 hectares, le projet E-valley à Cambrai (Nord) va sortir de terre et devrait permettre la création de 1 300 emplois directs.

A terme, ce projet qui comprendra également des bureaux, salles de réunions, restaurants et un hôtel, devrait permettre la création de 1300 emplois.
A terme, ce projet qui comprendra également des bureaux, salles de réunions, restaurants et un hôtel, devrait permettre la création de 1300 emplois. — Photo : Artefacto

Reconvertir l’ancienne base aérienne 103 de Cambrai-Epinoy en immense plateforme logistique : tel est le pari d’E-Valley, projet porté par la société BT Immo et son PDG David Taieb. Objectif ? Créer le plus grand parc e-logistique d’Europe, dédié aux activités de e-commerce. La première pierre de ce projet à 400 millions d’euros a été posée et les quatre premiers entrepôts de 240 000 m² seront livrés fin 2020, au plus tard début 2021. L’ensemble des autres bâtiments, d’une surface totale de 500 000 m², devraient être loués d’ici à 5 ans, selon la cadence de commercialisation. Au total, plus de 700 000 m² d'entrepôts sont prévus sur une zone de 320 hectares.

E-Valley, au carrefour des infrastructures de transport

Installée à Cambrai au carrefour entre Paris, Lille, Bruxelles et Cologne, la plateforme sera implantée au cœur d’un bassin de 78 millions de potentiels consommateurs, dans un rayon de 300 kilomètres. Une position géographique avantageuse, d’autant plus que les Hauts-de-France sont la deuxième région logistique de France, derrière l’Ile-de-France. Le site sera accessible par les autoroutes toutes proches, les rails, mais aussi le fluvial, grâce au futur Canal-Seine-Nord à proximité. À terme, ce projet qui comprendra également des bureaux, salles de réunion, restaurants et un hôtel, devrait permettre la création de 1 300 emplois locaux. "Pour faire revivre cette base, la Région a investi 5 millions d'euros et continuera à accompagner ce projet avec de la formation" souligne Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France.

Les drones, ces futurs outils logistiques

À l’occasion de la pose de la première pierre, des essais de drones ont également été réalisés. Airbus, via sa filiale Survey Copter, a testé des vols de drone, afin d’étudier la possibilité de livraisons. En volant à 3 000 mètres d’altitude et 50 kilomètres à distance, ces appareils sont capables de transporter des charges allant jusqu’à 5 kg durant plusieurs heures. Une innovation majeure qui figure parmi les grandes avancées technologiques portées par E-Valley. La livraison par drones suscite déjà l’intérêt des futurs acteurs de ce hub logistique, dont les premiers clients, à savoir Nike, Levis et Dupas Lebeda Logistique, ont été dévoilés.

A terme, ce projet qui comprendra également des bureaux, salles de réunions, restaurants et un hôtel, devrait permettre la création de 1300 emplois.
A terme, ce projet qui comprendra également des bureaux, salles de réunions, restaurants et un hôtel, devrait permettre la création de 1300 emplois. — Photo : Artefacto

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.