Hauts-de-France

Réseaux économiques

Vidéo [BFM/Le JDE] Olivier Talbert (Business O²) : "Je n'ai jamais autant signé d'ouvertures de nouveaux clubs"

Par Elodie Soury-Lavergne, le 07 mai 2021

Olivier Talbert, fondateur et dirigeant du réseau de clubs d'affaires Business O², répond aux questions de Marie Dufour (BFM Grand Lille / Grand Littoral) et d'Elodie Soury-Lavergne (Le Journal des Entreprises, édition Hauts-de-France) dans l'émission "Hauts-de-France Business" du 4 mai 2021.

Olivier Talbert, fondateur et dirigeant du réseau de clubs d'affaires Business O².
Olivier Talbert, fondateur et dirigeant du réseau de clubs d'affaires Business O². — Photo : Capture d'écran BFM Grand Lille / Grand Littoral

En 2013, Olivier Talbert a eu l’idée de monter un petit club d’affaires dans le Valenciennois, où il dirigeait déjà une société de vente de mobilier de jardin, La Villa d’Olivier. À présent, son association Business O2 chapeaute une vingtaine de clubs dans toute la France et comptait en 2020 plus de 1 500 membres.

Un réseau d’affaires professionnalisé

Le principe de ces clubs ? Une rencontre par mois, organisée entre les membres, sous la forme d’un déjeuner en tables rondes, durant lequel intervient une personnalité du monde économique, politique, culturel, sportif, culinaire, etc. "Nous avons par exemple reçu François Hollande, le chef étoilé Thierry Marx, le réalisateur Claude Lelouch, le fondateur d’Auchan Gérard Mulliez… ", détaille Olivier Talbert.

L’objectif est de mettre en relation des dirigeants, proches sur le plan géographique. "Plutôt que d’aller chercher de la sous-traitance à l’autre bout de la France ou de l’Europe, il y a peut-être une entreprise qui fabrique près de chez vous ce que vous cherchez", milite Olivier Talbert. Le succès de ce club, son fondateur l’explique par la mise en place "de règles" dès le démarrage et par une volonté de professionnaliser le concept du club d’affaires. "Six collaborateurs travaillent pour Business O²", souligne-t-il.

Une quarantaine de clubs dans le viseur

Malgré la crise sanitaire, qui a forcé quelques rencontres à se tenir en visioconférence, Business O² maintient ses objectifs de développement. Olivier Talbert souhaite atteindre une quarantaine de clubs en France, ces prochaines années. "Je n’ai jamais signé autant d’ouvertures de nouveaux clubs qu’en ce moment", constate-t-il. La reprise des rencontres en présentiel devrait avoir lieu dès le 11 juin 2021, à Valenciennes (Nord), avec un intervenant du monde politique : Jean-Louis Debré. Olivier Talbert souhaite également développer un réseau de clubs d’affaires dédiés, cette fois, aux TPE et PME.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail